Menu

L’ADPAM, l’autre service d’aide à la personne recrute !

Capture d’écran 2021-02-19 190211.jpg

Peut-être moins connue que l’ADMR mais tout aussi présente sur le territoire, l’ADPAM (Association d’Aide aux Personnes Agées et Malades ) est en pleine expansion.

C’est pourquoi les besoins en personnel sont de plus en plus importants plus particulièrement sur Vic-Fezensac mais sur tout le territoire gersois en général.

Rencontre avec Mélanie Roussel, la responsable très investie de l’ADPAM sur le secteur d’Auch et de Vic-Fezensac :

Journal du Gers : Mélanie Roussel, pouvez-vous nous présenter l’ADPAM ?

Mélanie Roussel : L’ADPAM, c’est l’Association d’Aide aux Personnes Agées et Malades.

Nous sommes situés dans le Gers sur plusieurs secteurs, Vic-Fezensac, Condom, Lectoure, Fleurance, l’Isle-Jourdain et Auch.

La direction est à Toulouse et le siège social de l’ADPAM Gers est à Auch, 95 boulevard Sadi-Carnot. Nous avons ensuite des sièges sociaux différenciés sur les différents secteurs ; celui de Vic dont je m’occupe se trouve au premier étage de la Maison de Santé.

Une permanence est ouverte tous les vendredis de 8 h 30 à 12 h et sur rendez-vous l’après-midi jusqu’à 17 h.

L’ADPAM Gers existe depuis 2018, l'ADPAM depuis 1956.

Journal du Gers : Pouvez-vous préciser le rôle des salariés de l’ADPAM ?

Mélanie Roussel : Les auxiliaires de vie de l’ADPAM font de l’aide à la toilette, de l’aide aux repas qui va du réchauffage des plats - s’ils sont portés- à la préparation, de l’aide aux courses, ils assurent les déplacements extérieurs (rendez-vous médicaux, coiffeur…), aident les personnes pour les démarches administratives, réalisent des tâches ménagères.

Nous avons aussi une prestation « relai de l’aidant et surveillance d’une personne avec une pathologie neurodégénérative» : par exemple, on va permettre à l’aidant d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer de sortir marcher, d’ aller voir des amis…en prenant le relai auprès de la personne malade.

Nous intervenons comme tout autre organisme d’aide à la personne sur des plans APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie), sur des plans PCH (Prestation Compensatoire de Handicap), avec les caisses de retraite et les mutuelles en sortie d’hôpital sur tout type de public

Journal du Gers : Aujourd’hui, vous faites donc appel à candidature ?

Mélanie Roussel : En effet, dans tout le Gers, nous avons environ 200 salariés pour 200 bénéficiaires.

Sur Vic-Fezensac, nous avons 9 salariés pour 90 bénéficiaires.

Mais ce n’est pas suffisant.

Nous recherchons des auxiliaires de vie sur tout le Gers. Le recrutement est plus facile sur certains secteurs comme Auch mais il est très difficile dans d’autres comme Vic-Fezensac où je n’ai quasiment aucune nouvelle candidature.

Le secteur de Vic se maintient mais nous avons vraiment besoin de recruter de nouvelles personnes pour pouvoir accueillir de nouveaux bénéficiaires.

Notre priorité est la satisfaction des bénéficiaires et pour cela, il est important qu’elles retrouvent les mêmes personnes, que les plannings, les horaires soient respectés.

Nous avons actuellement une équipe très sérieuse sur Vic et nous préférons nous développer tout doucement plutôt que d’accepter trop de bénéficiaires et de ne pas pouvoir leur donner satisfaction.

D’où notre recherche de nouvelles personnes.

Nous ne recherchons pas nécessairement des personnes diplômées.

Evidemment, c’est l’idéal que de recruter des personnes titulaires du DEAES (Diplôme d’État d’Accompagnant Educatif et Social spécialité accompagnement de la vie à domicile ) ou du ADVF (diplôme d’Assistant De Vie aux Familles) qui seront en catégorie C mais on recrute aussi des personnes titulaires d’un Bac Professionnel sanitaire et social qui seront en catégorie B ou des agents à domicile non diplômés qui seront en catégorie A .

Il faut bien souligner que c’est un métier auquel on peut accéder sans diplôme. On peut recruter aussi des personnes qui avaient un tout autre métier et qui se reconvertissent car elles ont une réelle envie d’aider les autres et souvent ces personnes-là donnent entière satisfaction.

Pour ces personnes-là, il existe un plan de formation sur l’année ; on peut faire passer le diplôme d’aide à la personne en VAE (Validation des Acquis) mais il existe aussi tout type de formations professionnelles destinées à tout le personnel : aide à la toilette, gestes et postures – tout ce qui concerne les transferts et l’utilisation de matériel comme le lève-malade -, secourisme au travail, fin de vie, groupes de parole , troubles neurodégénératifs…

Journal du Gers : Quel a été l’impact sur votre activité de la crise sanitaire ?

Mélanie Roussel : Nous avons toujours été présents.

Et je tiens à souligner que nous avons développé dans cette période un partenariat de bénévoles extraordinaire.

Quand le premier confinement nous a touchés de manière brutale, nous avons subi des retraits de postes en raison du manque de protection.

Mais nous avons réussi à maintenir nos prestations d’aide à la personne.

Nous n’avons pas eu l’occasion d’organiser un repas ou autre pour remercier toutes les personnes qui nous ont aidés mais je tiens à les remercier ici ; un monsieur de la Maison de Santé de Nogaro nous a fourni des visières en plastique, des couturières de Mirande et d’Auch nous ont fabriqué des masques en tissu, beaucoup de salariés ont fabriqué des masques et les ont distribués sur les autres secteurs, un pharmacien de Vic nous a donné des masques en tissu, une usine de Monfort a ouvert une nuit entière pour fabriquer du gel hydroalcoolique.

Nous avons donc pu maintenir les prestations grâce au bénévolat qui nous a permis d’avoir des protections mais aussi grâce au personnel lui-même qui a toujours été présent.

L'équipe d'Auch : encadrant les salariées, à gauche, Mélanie Roussel, responsable de secteur, à côté son assistante de secteur et à droite le responsable d'entité.

Diplômés ou pas, si vous souhaitez vous orienter vers l’aide à la personne, n’hésitez pas à contacter l’ADPAM

- par téléphone au 05 62 60 04 68

- ou par mail : auch-vic@adpam.asso.fr

Mêmes contacts si vous souhaitez faire appel aux services de l’ADPAM.

Vous pouvez consulter l’actualité de l’ADPAM Gers sur leur page facebook ADPAM Gers

Mélanie ROUSSEL
Responsable de secteur
Association ADPAM GERS
95 Boulevard Sadi Carnot - 32000 AUCH  

Auch - Condom - L'Isle Jourdain - Lectoure - Fleurance - Vic Fezensac

Tél : 05.62.60.04.68  -  email : auch-vic@adpam.asso.fr   -  Site web : http://www.adpam.asso.fr

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles