Menu

Premier après-midi de vaccination au Centre Hospitalier

Vaccination Covid IMG_7671.jpg

Dans la sous-préfecture, la campagne de vaccination pour stopper la progression de la pandémie de Covid-19 est lancée comme partout en France.

En présence du Directeur, Bertrand Ténèze, et sous la surveillance du Docteur Patricia Faget, présidente de la Commission Médicale d'Établissement (CME), vendredi 8 janvier en début d'après-midi, deux infirmières détachées du service des Urgences, ont procédé aux vaccinations.

Le vaccin est injecté par l'infirmière, Madame Laclavère, au Docteur Sylvie Esculpavit, radiologue, sous la surveillance du Docteur Patricia Faget et en présence de Bertrand Ténèze, le directeur de Condom.

Auparavant, il a fallu récupérer les doses de vaccin. L'hôpital de Condom fait partie du Groupement Hospitalier du Territoire du Gers, et c'est celui d'Auch qui est en charge de la distribution des vaccins. Déjà équipé de glacières qui servent habituellement à aller se procurer des doses de sang, le service technique s'est donc déplacé à Auch pour chercher les doses commandées. Du départ jusqu'à leur réception à la PUI (pharmacie à usage intérieur) de Condom, les vaccins suivent une procédure de traçabilité.

Ensuite, le pharmacien les livrera là où aura lieu les séances de vaccination. Ce vendredi, il s'agit d'une salle de consultations externes et de trois flacons de vaccins. En effet, chaque flacon permet d'effectuer cinq injections. Or, ce vendredi, ce sont quinze membres du personnel, répondant aux critères de sélection, professionnels de santé de plus de 50 ans ou ayant des facteurs de risque, qui auront été vaccinés. 

Au tour du Docteur Bénédicte Baudouin, praticien hospitalier, de se voir injecter le vaccin.

Mardi prochain, la vaccination continuera avec deux journées réservées aux résidents de l'EHPAD et aux patients de l'USLD dont le consentement a été recueilli auparavant.  

Puis, jeudi et  vendredi, ce sera à nouveau au tour du personnel hospitalier. Quarante volontaires seront ainsi vaccinés.Ce qui permet un constat et une satisfaction pour la Direction, pour cette vaccination si spéciale, le pourcentage de volontaires - 25 % environ - est déjà plus important que celui de la vaccination annuelle contre la grippe.

De gauche à droite : Hélène Delpech, la seconde infirmière, Madame Talhaoui, le Docteur Faget, Madame Laclavère, le Docteur Sylvie Esculpavit et le Directeur Bertrand Ténèze.

Hélène Delpech, assistante qualité gestionnaire des risques, sous la dictée et le contrôle du Docteur Faget, enregistre les informations relatives aux personnes vaccinées. Ces donnés qui permettront notamment les convocations pour la deuxième injection à effectuer dans un délai de vingt-et-un jours. L'allongement de ce délai, évoqué par le ministre, jusqu'à six semaines serait envisageable mais, à Condom, dans la mesure où l'approvisionnement sera possible, les rappels de vaccin se feront dans le délai initial des vingt-et-un jours.

Photos Marc Le Saux

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles