Menu

Obséques de Louis Lacoste

Lacoste Louis Obseques 17112020 (8) [1280x768].JPG

In memoriam

Madame

Mesdames Messieurs

Chers enfants

Nous sommes réunis aujourd'hui pour honorer la mémoire de votre cher Louis, qui fut avant tout un mari, un papa, un grand père et un arrière-grand-père aimant et passionné.

Ce passionné de la vie en nous quittant vendredi dernier, nous a plongé dans une tristesse qui nous unis ce matin.

Tristesse pour vous toutes et tous, membres de sa famille et amis, d'avoir perdu un être admiré et aimé.

Tristesse pour celles et ceux qu'il rencontra et accompagna tout au long de sa vie.

Tristesse enfin pour notre commune d'avoir perdu l'un de ses dévoués serviteurs.

Car ce passionné était épris de ce territoire gascon, berceau de sa famille et des habitants qui le compose.

Ce Toulousain, ce Lillois, ce Parisien avait choisi Miélan pour vivre pleinement sa deuxième vie en développant son amour inconditionnel pour la nature, son sens de l'humain et du don de soi.

C'est ainsi qu'en 1995 il décida de briguer la lourde charge de premier magistrat de sa commune.

Devenu Maire il su très vite se placer au service des habitants en consacrant toute son énergie à améliorer leurs conditions de vie et développer leur territoire.

Parmi les nombreuses actions entreprises dès lors, je retiendrai :

*Le premier aménagement de la route nationale en vue d'améliorer cette traversée incontournable de Miélan.

*La restructuration profonde d'un premier quartier à transformer et assainir pour moderniser cette entrée de la bastide, qu'est la rue Ritourie ; d'abord en la transformant et en y implantant une nouvelle poste, un centre paroissial, des logements et salles de réunions. Puis en ouvrant cet ensemble vers un faubourg proche par la toute nouvelle rue Primi.

*Enfin je retiendrai aussi la première étude menée en vue de réhabiliter les quatre cimetières de la commune.

Parallèlement à tout ce qu'il décida d'entreprendre pour Miélan il su, à l'orée de l'an 2000 et tel un précurseur, s'associer avec la commune de Mirande pour jeter les bases de la  Communauté de Communes Cœur d'Astarac en Gascogne.

Puis, ce cofondateur éclairé, eu-t-il à cœur de faire bénéficier Miélan des premiers équipements Communautaires en créant la zone artisanale du Miélanais et en l'équipant d'un atelier relais afin d'attirer de nouvelles entreprises sur notre territoire.

Toutes ces actions lui permirent d'entrer dans l'histoire de la commune en la faisant, résolument basculer vers une ère nouvelle.

Ainsi a-t-il su nous montrer la voie, lui qui était habité par les valeurs républicaines et la chose publique et qui œuvra pendant 13 longues années pour le bien-être de la commune et de ses habitants.

Infatigable travailleur, toujours par monts et par vaux en quête du meilleurs pour Miélan, il a fait honneur à la fonction de Maire.Il est ainsi entré dans la mémoire collective ; une mémoire que l'ensemble des habitants partagent.

Mais il était aussi un fervent défenseur de la ruralité, de la nature et du monde agricole.

Aussi nous accompagnera-t-il dans toutes nos actions environnementales, tel la mise en place de nombreux hôtels à insectes dans quelques jours puis la plantation de nouveaux arbres dont l'un, situé au centre du village, portera bientôt son nom.

Car comme nous l'indiquait Chateaubriant « Les vivants ne peuvent rien apprendre aux morts, les morts au contraire instruisent les vivants».

Avec lui disparaît un homme respectueux des valeurs et des êtres humains, rigoureux mais accessible, quelquefois prudemment téméraire mais toujours courageux ; homme atypique diront certains mais surtout homme de bien, sage et avisé.

Il va manquer à ses compagnons des anciens d'Algérie, qui, compte tenu des circonstances, sont symboliquement représentés par nos drapeaux disposés, ici, près de lui.

Ils lui rendront hommage tout à l'heure à Berdoues.

Comme nous le feront le 19 mars prochain devant la stèle qu'il avait voulu implanter pendant l'un de ses mandats.

Il nous manque déjà à nous Miélanaises et Miélanaises qu'il guida pendant 13 ans.

Cher Louis vous resterez dans la mémoire de nos collectivités que j'ai l'honneur de représenter, ce matin en qualité de Maire et Vice-Président de notre Communauté de Communes, comme celui que nous appelions et appelleront toujours Monsieur  Lacoste.

Merci Monsieur le Maire pour votre action au service de nos collectivités et de notre commune.

Nous nous inclinons respectueusement devant vous.

Et au nom du Conseil Municipal je vous adresse, à vous son épouse, à vous ses enfants petits enfants et arrières-petits-enfants, nos condoléances émues et attristées.

                                                                          Jean-Loup Arenou

Photo portrait communiquée par la municipalité de Miélan.

Lacoste Louis.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles