Menu

Un échiquier au profit des enfants du Népal

image.jpg

Annie Bozza offre une de ses oeuvres

Une découverte tout à fait fortuite … qui deviendra au fil du temps une véritable passion

C’est en 1980, lors d’une rencontre avec un ébéniste, que j’ai découvert la sculpture sur bois. J’étais à la recherche d’un jeu d’échecs, de dimension relativement importante. Considérant que j’aurais du mal à trouver mon bonheur dans un commerce, j’ai décidé de m’adresser à un ébéniste, installé près de mon domicile, à Fleurance. Je lui soumis alors les croquis des 32 pièces à sculpter, que j’avais réalisés. À la retraite depuis peu, il me répondit qu’il n’avait plus envie d’entreprendre des travaux de longue durée. Toutefois, comme les dessins lui plaisaient, il me proposa d’essayer de réaliser moi-même le jeu d’échecs.

Il me donna un morceau de bois, une gouge et un ciseau de sculpteur. Je me souviens avoir dessiné puis sculpté tout d’abord une fleur, puis un visage …qui paraissait toujours trop plat ; il manquait de relief ! C’est ainsi que j’ai découvert la « 3ème dimension ».

Pour sculpter les 32 pièces, je disposais d’un étau que m’avait spécialement fabriqué mon « professeur ». Il était petit et commode. Je pouvais le transporter facilement et travailler ainsi aussi bien à mon domicile qu’au sein de l’atelier de l’ébéniste. Les pièces étaient maintenues à chaque extrémité et pivotaient sur elles-mêmes.

Lorsque le jeu d’échecs fut terminé, mon professeur me proposa de réaliser l’échiquier, qui devait constituer le plateau de la table de jeu. J’ai utilisé pour ce faire deux essences : le noyer et le merisier.

Projet de vente de la table et jeu d'échecs au bénéfice de l'association « GERS HIMALAYA » à l'occasion des « 21es Rencontres himalayennes » qui auront lieu le samedi 7 novembre 2020, à partir de 14 h, salle des fêtes de Lamothe-Goas.

Cet ensemble (table et jeu d'échecs) avait été estimé lors de sa réalisation (1981/1982) à 51 000 Francs, soit 7.600 €. J'avais décidé, il y a deux ans, de le mettre en vente au prix de 3.500 €.

Puis j'ai décidé de réduire le prix de vente à 2.000 € pour mettre cet argent à disposition de l'association humanitaire « Gers Himalaya » qui œuvre en faveur de la scolarisation des enfants au Népal et, plus particulièrement à Katmandou, où elle vient en aide à l'orphelinat de Phutung et au collège/lycée Suryodaya.

Elle a également financé la construction d'une école « la Gers Himalaya School » dans le village de Lélintok, situé dans les environs de Katmandou.

En raison de la pandémie, qui touche très durement le Népal et de l'arrêt de l'activité économique et touristique, « Gers Himalaya » a lancé une action de secours pour soutenir les familles des enfants de la Gers Himalaya School à Lélintok et les pensionnaires de l’orphelinat de Phutung.  

En ma qualité de membre de cette association, je souhaiterais lui offrir le fruit de mon travail pour soutenir la magnifique action humanitaire, menée depuis 20 ans, par toute l'équipe, sous la direction d'Hélène, Alain Scudellaro et Patricia Proust.

À l'approche de Noël, ce serait un beau cadeau !

Texte d'Annie Bozza

image.jpg
Poster_Gers_Himalaya_3-1.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles