Menu

Un beau théâtre "La cave aux Fioles"

Biran Theatre.jpg

Dimanche 16 février, Jean-Louis Le Breton a rempli la salle des fêtes de plus d’une centaine de personnes avec sa pièce de théâtre « La cave aux fioles ». La salle était comble, il a fallu rajouter des chaises.

Cela se passe en 1910, à la Belle Époque. Tout commence dans un décor de conte. Mais, une fieffée canaille, très douée, est entrée dans la peau d’un magicien. À l’appui de sa science et d’une presse faussée, il attire le désir d’or des riches marchands de Pacherenc. Par un tour de passe-passe, ceux-ci ont vu et cru possible la transmutation du vin en or, car eux croient, dur comme fer, en la science et à la chose écrite.

Dès lors, ils se persuadent, s’inventent un avenir, se ridiculisent. Finalement, en découvrant le piège où ils sont tombés, c’est eux-mêmes qui subissent la transmutation de leur état d’esprit.

De quoi rire et faire réfléchir...

Les Amis du Vieux Biran félicitent les acteurs, pour leur présence sur scène, leur parfaite diction due au balancement régulier des alexandrins qui permet de saisir le sens.

Ils remercient aussi Jean-Louis Le Breton et également les vaillants vignerons du Plaimont et du Pacherenc qui ont ouvert les fioles.

Si vous n'avez pu assister à cette séance à BIran, ni à celle de ce dimanche 23 février à Nogaro, vous pouvez encore rallier Lembeye dans les Pyrénées-Atlantiques pour voir la prochaine représentation, le dimanche 8 mars, à 16 heures.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles