Menu

Les vœux revêtent toujours un caractère particulier, lors d'années électorales

Maignaut voeux 2020DSCF0144.jpg

Une interrogation vient à l'esprit des habitants, peut-être la dernière cérémonie pour le maire actuel ?

De plus, les  discours sont toujours différents des précédents, en raison de la réserve imposée par la loi.

Dimanche 26 janvier, en présence de Philippe Martin, président du conseil départemental ; Gisèle Biemouret, députée ; de Marie-Thérèse Broca-Lannaud, maire de Valence-sur-Baïse ; Francis Ballerini, maire d'Ayguetinte, et de plus de 150 Maignautois et amis des communes voisines, Sandrine Redolfi de Zan, entourée de son conseil municipal, a présenté ses vœux à la population maignautoise.

L'édile de la commune a commencé son intervention en déclarant :

Ce rendez-vous traditionnel est un moment particulier qui témoigne de notre attachement à la vie de la commune.

Nous avons nos vies, nos contraintes, nos impératifs familiaux et professionnels, et finalement il reste peu de place pour le vivre ensemble, c’est pourquoi cette cérémonie où nous perpétuons les échanges, les rapports amicaux et la bienveillance les uns envers les autres est irremplaçable. L’année 2019 a été riche en évènements et en réalisations pour notre village,mais la loi m’imposant une réserve en cette année électorale, je ne vais pas vous faire la liste des actions réalisées l’an dernier, ni celle des projets à venir. Je vais donc me contenter de vous dire que le programme a été tenu, même si nous avons dû reporter, pour des raisons indépendantes de notre volonté, de quelques mois, les travaux d’accessibilité prévus à la salle polyvalente et autour de la mairie, mais ce projet sera bien finalisé avant la fin de l’année 2020.

Je tiens aussi à saluer un évènement qui a pris son envol fin 2018 et qui, en cette fin d’année 2019, a réuni à nouveau des centaines de personnes, je veux parler du fabuleux Noël de Maignaut Tauzia dont nous reconnaissons aujourd’hui le succès. J’ai bon espoir qu’il sera désormais reconduit chaque année".

Gisèle Biémouret a tenu ensuite à assurer Sandrine Redolfi de Zan de tout son soutien tandis que le mot de la fin revenait à Philippe Martin. Avec son humour légendaire, il a assuré la commune de Maignaut-Tauzia, en généra,l et son maire, en particulier, de son indéfectible soutien.

Cette cérémonie conviviale s'est poursuivie, autour d’un buffet gascon, permettant des échanges entre la population, moment privilégié de l'année.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles