Menu

Jusqu'au 12 janvier, profitez de la Ronde des Crèches autour de Miradoux !

Rondecreche7-min.jpg

Saison 25 - Étape 1

Voilà 25 ans qu’Alain Pomarès, président de l’association de la Ronde des crèches, a lancé cette aventure qui ne cesse de grandir et d’attirer du monde dans cette période de préparation des fêtes juste avant Noël. Ce petit coin  est servi par les dieux en ce dimanche 15 septembre, peut-être un petit coin de paradis ? Le soleil était magnifiquement lumineux, en ce jour, après la tempête du vendredi avec le vent, et le samedi pluvieux avec brouillard. La ronde se dévoile au public venu nombreux profiter du paysage lomagnol. 

Ce rendez-vous a désormais ses fidèles qui viennent s’ajouter aux familles. D'ailleurs, l’association Avenir, Sports et Loisirs (ASL) a lancé sa randonnée pédestre à partir de Sempesserre, de même, l’association Escat’Deuche 82 avec un rendez-vous pour le départ de Mansonville pour 22 Dedeuches et 44 personnes. Pour les Lotois, le président Georges Laborde du Club des Amateurs Quercynois de Véhicules Anciens a proposé la Ronde des crèches à ses adhérents qui se sont retrouvés à 45 voitures et 89 personnes, ce qui l’a obligé à constituer deux groupes et proposer un grand rassemblement à 14 h 30 au restaurant du Café des sports de Lectoure (complet entre 12 h et 14 h 30) pour profiter d’un bon repas tous ensemble. Il y avait aussi le club Mercedes et la Traction Universelle. Les routes du circuit souvent peu encombrées en période normale avaient un air peu habituel avec leurs files de voitures bigarrées. Vous l’aurez compris, un projet comme la Ronde des crèches offre une occasion inestimable de sortir ses joyaux à moteur pour une balade campagnarde en toute tranquillité !

Sortons de ce manège enchanté de ronde de voitures et revenons à notre crèche de Miradoux. Alain Pomarès nous accueille avec chaleur, heureux de voir l’événement enfin lancé. C’est que la construction de la crèche de Miradoux occupe une dizaine d’habitants depuis septembre. Chacun apportant ses compétences, les uns sont doués pour le travail du bois, d’autres au tricot, à la couture et en informatique. Tout est fait maison ici. L’informatique est une compétence essentielle dans le projet de Miradoux puisqu’elle permet de gérer le son, la lumière et l’animation de la crèche. Certaines scènes sont automatisées avec des personnages animés réalisant des activités de la vie quotidienne dans les Fjord de la Norvège à deux pas du Pôle Nord. Jacques Vaucanson aurait adoré ! 

La Ronde des crèches regroupe huit communes autour de Miradoux. Au total, le circuit est de 70 km. Chaque année, courant du mois de mars, les organisateurs de chaque commune, environ 70 personnes, se donnent rendez-vous pour lancer le thème de l’année. Chacun arrive avec une liste de thème sur une feuille de papier. Ils sont mis dans un chapeau et on tire le thème. Cette année, c’est l’habitat dans le monde. Ensuite chacun revient au village et choisit ses sous thèmes : le pays, le type d’habitat, la ville etc, explique Alain Pomarès.

Miradoux a choisi Bergen et les « Rorbus » en Norvège, ses maisons de pêcheurs. Alain Pomarès a pu ainsi revivre ses souvenirs de jeunesse, en 1968, où il fit son service militaire dans la marine en mission au Pôle Nord !

C’est que depuis septembre, toute l’équipe qui s’affaire, voyage virtuellement dans la Norvège, étudie ses Fjords, sa culture, ses traditions, la faune, la flore. Le garagiste Franck Benatti  membre de l’équipe, a décider de se lancer le défi, du voyage au bout de la Norvège, le Cap Nord, le but ultime. Au bout de cette terre, à 2000 km au départ d’Oslo, se trouve un promontoire rocheux avec une représentation de la terre inclinée de 3 mètres de diamètre. Cette représentation est située à 3 km du point précis de rotation de la terre. Il a donc décidé de construire la même chose en miniature en acier pour la crèche de Miradoux.

Là-bas en Norvège, elle (la terre) ne tourne pas, mais, à Miradoux, en plus, elle tourne, explique fièrement Franck Benatti. 

Au total, la crèche de Miradoux revient à 3000 € de matériel divers, sans compter le temps bien sûr des bénévoles évalué à 1500 heures de travail ! S’ajoute à cela les animations, les concerts. 

Pour Alain Pomarès, la ronde des crèches a de nombreux mérites, mais il en donne deux principaux :

Elle est facteur de lien social fort, en milieu rural, avec les habitants de la commune, et entre les communes participantes. Tous sont bénévoles (à 150 %), souvent retraités. Elle a aussi maintenant un impact économique très important, puisqu’elle associe des restaurateurs, des artisans ou commerçants (marchés de Noël) dans le cadre des animations adossées à la Ronde des crèches. C’est le seul événement hivernal dans le secteur. Certains réalisent leur chiffre d’affaires de  l’année. Aujourd’hui, des personnes viennent de loin pour ce circuit. Cette année, un opérateur a affrété un bus de touristes charentais pour un circuit surprise, et c’est la Ronde des crèches qu’il a choisi. Les gens viennent de partout pendant ces cinq semaines. On estime à 20 000 personnes notre public de visiteurs.

Comment peut-on expliquer cet engouement, sinon par le rapprochement des traditions de Noël et d’une proposition plus adaptée à tous les publics. Au fond, c’est une crèche laïque et donc plus populaire ? « C’est cela ! confirme Alain Pomarès, mais il ajoute qu’il n’y pas une crèche dans le cadre de la ronde sans son espace même discret dédié à la nativité, et toutes les églises des villages, sans exception, en profitent pour ouvrir leur portes et dévoilent leur crèche, elles aussi. D’ailleurs, le curé a béni la crèche de la Ronde !».

Petit conseil : Si vous souhaitez vous organiser le circuit de la Ronde des crèches, avec escale dans un restaurant alentour, pensez à réserver avant ! 

Retrouvez toutes les informations nécessaires sur le site de la Ronde des Crèches.

Sinon : Association Ronde des Crèches autour de Miradoux : 05 81 68 61 04 et 06 37 01 62 94

 

Rondecreche4-min.jpg
Si vous regardez de plus près, vous trouverez les gnomes !
Rondecreche5-min.jpg
Les vêtements sont conçus et cousus main, et les pulls Jacquard tricotés par les habitants et les habitantes avec des motifs norvégiens, bien sûr !
Rondecreche2-min.jpg
Marché de Noël avec produits locaux pour les convaincus du circuit court !
Rondecreche1-min.jpg
Les Rorbus, cabanes de pêcheurs traditionnels de Norvège. Typiques de la mer du Nord, les cabanes de pêcheurs sont aujourd’hui des cottages au bord de l’eau prisés par les vacanciers.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles