Menu

Déploiement du réseau 100 % fibre optique

Gers Numérique eauze.jpg

Première d'une série de réunion publique

Placé au rang de priorité pour le département, l’aménagement numérique du territoire mobilise 100 millions d’euros d’investissement public.

Le Gers qui compte trois ans d’avance sur les objectifs fixés par le Président de la République, continue néanmoins d’investir partout sur le territoire.

Plus de deux Gersois sur trois seront ainsi directement raccordés à la fibre d’ici 2021. Cet objectif n’est pas seulement un souhait : c’est déjà une réalité pour des Gersois de plus en plus nombreux.

Notamment à Éauze où se tenait une réunion publique consacrée à ce réseau public 100% en fibre optique.

Tous les habitants et entreprises d’Éauze, Bretagne-d’Armagnac, Cazeneuve concernés par ce nouveau réseau en fibre optique

Après quelques mots d’accueil, Michel Gabas, maire d’Eauze et conseiller départemental, a également rappelé les investissements conséquents dédiés au déploiement du Très Haut Débit : 100 M€ à l’échelle du département dont plus de 10 M€ sur le territoire de Grand-Armagnac.

À Éauze, comme à Bretagne-d’Armagnac, Cazeneuve, Cazaubon et bientôt à Castelnau-d’Auzan Gondrin et Lagraulet-du-Gers, cet investissement se concrétise avec le déploiement d’un nouveau réseau 100% fibre optique jusqu’aux habitations et aux entreprises.

Et pas seulement en centre-ville : 100 % des prises, même les plus éloignées du centre-bourg, seront bien équipées. Amener la fibre jusqu’à chaque bâtiment demande du temps : aussi bien en études de conception qu’en travaux. Il faut d’abord déterminer l’architecture très fine du réseau puis utiliser des fourreaux et des poteaux existants, passer en façade, réaliser des tranchées, poser les divers équipements.

Dans le secteur d’Éauze, les travaux progressent, comme souhaité, même si la dispersion de l’habitat laisse entrevoir les difficultés qui attendent les équipes de chantier. Ils seront, dans tous les cas, entièrement achevés en 2020.

Près de la moitié des prises peut déjà profiter du potentiel de la fibre

Cela ne veut pas dire qu’il faut attendre la fin complète du chantier, et donc 2020, pour profiter du potentiel de la fibre. Les deux tiers des prises d’Éauze sont déjà éligibles. Et le chiffre va continuer de grimper grâce aux efforts, bien visibles, de l’entreprise SEVA-EOS chargée des études et des travaux. Les premiers abonnés de Cazeneuve et Bretagne-d’Armagnac sont, eux, attendus pour la fin d’année.

Les prises éligibles peuvent donc d’ores et déjà s’abonner sur le réseau pour remplacer leur connexion en cuivre par la fibre. Et ainsi multiplier leur débit : la fibre permet de transporter des données quasi à la vitesse de la lumière et les opérateurs proposent donc des abonnements 100 Mégas, 200 Mégas, 500 Mégas voire plus encore…

Orange est pour l’instant le seul opérateur à avoir choisi de proposer des offres aux particuliers (d’autres suivront prochainement, notamment SFR et Free en discussion avec Gers Numérique) : c’est donc vers cet opérateur que doivent se tourner les habitants qui souhaitent s’abonner tout de suite à la fibre.

Pour les professionnels, FullSave est également présent sur le réseau gersois. L’opérateur toulousain, dont la spécialité est les offres sur mesures pour les grandes entreprises, sera bientôt en mesure de proposer, dans le Gers, des abonnements et des services aux PME, artisans et commerçants.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles