Menu
Fleurons de Lomagne

Les Estivales de l’illustration avec Nathalie Novi

l.jpg

Jeudi 18 juillet, de 10 à 12 heures, au parc de loisirs du lac de l’Uby, l’animation « Les Estivales de l’illustration » propose une rencontre avec Nathalie Novi, et, évidemment, de participer au grand dessin qui sera réalisé.

Nathalie Novi est d’origine italienne. Sa petite enfance s’est déroulée à Constantine, en Algérie. C’est à l’âge de neuf ans qu'elle a décidé d’être peintre.

En 1987, elle est  diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, dans la section « gravure en taille douce ». Elle expose ses pastels et ses gravures à Paris, Bruxelles et ailleurs. Son travail autour du thème intemporel de l’enfance l’a amené tout naturellement vers la littérature jeunesse.

Son premier album, dont elle est aussi l’auteur, s’intitule « Fête foraine ». Il paraît en 1997 aux éditions Nathan. Depuis, elle en a réalisé une soixantaine, tous signés d’excellents auteurs tels: Jo Hoestlandt, Jeanne Benameur, Thierry Lenain, Jean-Claude Mourlevat, David Dumortier, Marie Sellier, Daniel Picouly…

Ses principaux éditeurs sont : Didier Jeunesse, Rue du Monde, Gallimard Jeunesse, Thierry Magnier et Albin Michel Jeunesse.

Ses originaux sont souvent exposés dans des musées et médiathèques. Invitée en tant qu’artiste en Résidence dans différents endroits, elle a travaillé sur le thème de l’enfance et l’arborescence au festival Lettres d’Automne de Montauban, à Moissac,  elle a  réalisé de grandes encres autour du texte « Les demeurées » de Jeanne Benameur.

L’Ambassade de France en Inde lui a permis de se promener deux années de suite dans ce pays merveilleux afin de travailler avec des artistes indiens mais aussi de préparer un projet d’exposition inspiré de ces voyages.

Elle réalise régulièrement des performances picturales, accompagnée de musiciens, autour de textes lus par un comédien.

Ses albums lui permettent de beaucoup voyager, de salons du livre en festivals, en France, mais aussi en Grèce, en Espagne, au Maroc, au Liban, en Angleterre, au Canada, en Belgique, en Suisse, en Inde, en Chine…

2001 • Prix de l’Assemblée Nationale concernant l’album « À l’ombre de l’olivier » aux éditions Didier Jeunesse .

2006 • Prix Saint Exupéry pour l’album « Sous le grand Banian ». Texte de Jean-Claude Mourlevat, éditions Rue du Monde.

2006 • Prix Libbylit (Belgique) pour le même album.

2007 • Mention spéciale de la Foire de Bologne pour « Une cuisine toute en chocolat » aux éditions Rue du Monde.

2014 • Prix Amerigo Vespucci, Festival International de Géographie de Saint-Dié, pour l' album « Et si on redessinait le Monde ». Texte de Daniel Picouly, aux éditions Rue du Monde.

Elle a obtenu une bourse de création du CNL qui lui permet, une année durant, de réaliser son projet autour de l’œuvre romanesque de Jane Austen. Un bel album paraîtra chez Albin Michel Jeunesse en octobre 2017, année de la célébration des 200 ans de la disparition de l’écrivain britannique.

En 2008, Philippe Thomine a réalisé un film documentaire de 26 minutes autour de son travail : « Nathalie Novi, de l’autre côté du miroir ». Ere Production, 2009.

Outre le pastel, elle peint également à l’acrylique ou à l’huile, généralement sur papier. Elle dessine à la mine de plomb sur du papier kraft qu'elle rehausse souvent d’or ou de blanc. Elle utilise l’encre avec délice sur des papiers, anciens de préférence, et s’amuse à saturer ombres et lumières avec des crayons de couleur.

Les grands peintres l’inspirent : Piero della Francesca, Fra Angelico, Velasquez, Goya, Manet, Degas, Sorolla, Vuillard, Hammershoi, Rothko, Balthus, Garouste…

Les écrivains la transportent : Jane Austen, Lewis Caroll, Flaubert, Hugo, les frères Grimm, Joseph Delteil, Colette, Jean Tardieu, Jacques Prévert, Jeanne Benameur, Jean-Claude Mourlevat et tant d’autres…

Le cinéma et la photographie sont de véritables références dans son travail: Jacques Tati, Jacques Demy, François Truffaut, Frank Capra, les comédies musicales américaines, Boubat, Sarah Moon, August Sander, Lartigue, Doisneau ou ces vieilles photos chinées au détour d’une brocante…

La musique et la danse, baroque ou chansons à textes, l’accompagnent dans son atelier…

L’enfance et la famille sont les thèmes inépuisables de son travail.

Elle vit et travaille actuellement dans les douces collines du Jura.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles