Menu

Le nouveau Vaya con Dios a été très apprécié

IMG_6078.JPG

Vendredi soir, le chœur d’hommes pyrénéen Vaya con Dios s’est produit en l’église Saint-Pierre de Barbotan-les-Thermes.

Avant le concert, André Naude (84 ans), chef de chœur et fondateur de Vaya con Dios en 1994 a bien voulu nous accorder une interview sur Vaya con Dios qui a connu un changement notable dans le groupe de  choristes :

« Après 26 ans d’existence, après  de très nombreux concerts de par le monde, certains, pour des raisons d’âge, d’autres étant moins disponibles, nous avons donc restructuré le chœur d’hommes  Vaya con Dios. L’effectif de 23 choristes et 3 musiciens a évolué, mais a su conserver sa spécificité et demeure toujours animé et uni par la même passion : l’amour du beau chant. »

L’ensemble vocal est toujours et uniquement avec des voix d’hommes, réparties en quatre pupitres. Vaya con Dios a gardé son répertoire qui est essentiellement composé de chants traditionnels basques, espagnols et d’Amérique latine, mais également bigourdans, à la gloire des Pyrénées, ainsi que de morceaux issus de la liturgie orthodoxe russe ou originaires d’Italie et de gospels.

Les nouveaux choristes très motivés ont sérieusement travaillé avec deux répétitions par semaine et leur présence a permis de rééquilibrer les pupitres, ce qui donne un résultat encore plus harmonieux.

Vaya con Dios a conservé la volonté de produire ses concerts dans des églises dont l’acoustique est souvent exemplaire et permet aux choristes et solistes de s’exprimer et aux auditeurs de bien apprécier les nuances.

Vendredi soir, l’assistance composée de curistes, Cazaubonnais et Gabardans a été ravie par ce nouveau Vaya con Dios qui a interprété une vingtaine de chants.

En principe, Vaya con Dios reviendra à Barbotan-les-Thermes au mois de septembre ou d’octobre.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles