Menu

Le moustique tigre se réveille

moustique.jpg

Météo favorable, la saison des moustiques est, cette année encore, en avance. Une nouvelle peu réjouissante car parmi les mille et une variétés, cauchemar de nos nuits d'été, il en est une espèce plus méchante que les autres. Le moustique tigre qui poursuit son invasion en France, s'étend sur de nouveaux territoires et se renforce là où il était déjà présent. 

Publiée vendredi par Vigilance Moustiques, la carte du moustique tigre 2019 témoigne en effet de la progression fulgurante sur le territoire de ce nuisible originaire d’Asie du sud-est, introduit sur le territoire européen par l’intermédiaire de navires. Pas moins de 51 départements sont désormais colonisés selon Vigilance Moustiques qui, chaque année depuis 2013, publie une carte à partir des données officielles. Tout le Sud de la France est en zone rouge.  

Aussi appelé Aedes Albopictus, le moustique tigre n’est pas bien gros, plus petit même qu’un moustique commun, sa taille varie entre 5 et 8 millimètres. Noir, il se distingue par ses rayures blanches sur les pattes et sur l’abdomen, d’où son surnom. Plus redouté que ses cousins, le moustique tigre peut être porteur de maladies graves, comme la dengue, le chikungunya et plus rarement le virus Zika.

Comment se prémunir des piqûres de cette petite bête ?

Porter de préférence des vêtements amples de couleur claire, dormir dans une chambre climatisée, munir les fenêtres de moustiquaires et utiliser des répulsifs anti-moustiques. Attention, selon l'OMS, seuls ceux contenant l'un des principes actifs IR3535, Icaridine, Citriodil, ou DEET sont efficaces contre le moustique tigre. 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles