Menu

Vic pleure la disparition de deux Vicoises

16.-JBentegeac-791x1024.jpg

Vic pleure la disparition de deux Vicoises bien connues dans la cité: José Bentegeac et Angèle Portau

Angèle Portau

Pendant des décennies, elle assura à l'école maternelle l'emploi d'agent technique (ATSEM). Il lui suffisait quand elle habitait dans le bâtiment des écoles de traverser la rue et les petits de la maternelle retrouvaient une gentille maman. Elle savait donner aux grands quelques règles de bonne conduite.

Avec son mari Maurice, ils étaient passionnés de marche à pied et on les trouvait très tôt  le matin en ville et sur la rocade descendant des collines de Martin.

Angèle faisait partie du groupe féminin du Tennis Club vicois et obtint de bons résultats en compétition. Quand elle arrêta de concourir, elle voulut faire partager son expérience aux enfants et elle fut une dévouée animatrice.

Pendant les grands tournois locaux, elle assurait de nombreux services au sein du club.

A son mari, à sa fille Martine, à sa belle-fille Cathy, aux petits-enfants, le journal du Gers adresse ses sincères condoléances.

La cérémonie religieuse se déroulera mercredi 13 février à 10 h 30 en l'église St-Pierre où on se réunira.

Angèle Portau repose à la maison funéraire chemin de Grisonis où un dernier hommage peut lui être rendu.

José Bentegeac

Après avoir voyagé dans le monde à la rencontre des arts et des lettres, elle revenait dans sa maison familiale route d'Eauze.

Au cours de ses pérégrinations, elle ne perdit jamais l'esprit vicois et retrouvant ses racines, elle entra dans les associations s'occupant des arts. Elle traça le circuit des arts pour Pentecôte et s'impliqua dans l'exposition Chambas. 

Elle apportait son concours également à Tempo Latino et tout cela malgré une maladie qu'elle combattait avec courage.

Elue conseillère municipale, elle mit en place l'opération "Vic ville fleurie" qui connut un vrai succès. Cette année, ses efforts s'étaient orientés vers une décoration de façade avec des bacs à fleurs au pied des murs.

Le journal du Gers adresse à la famille  ses sincères condoléances.

Une cérémonie civile aura lieu le mercredi 13 février à 14 h 30 au crématorium d'Auch.

José Bentegeac repose à la maison funéraire chemin de Grisonis où un dernier hommage peut lui être rendu.

P.DUPOUY (photo Ville de Vic-Fezensac)

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles