Menu

La belle aventure d’Ethiquable, l’entreprise coopérative gersoise.

JDE31_372_Ethiquable_team_P21_SUCCESS_STORY.jpg

Basée à Fleurance, Ethiquable est pionnière du commerce équitable en France, et un acteur engagé de l’économie sociale et solidaire, avec une gamme de produits Paysans d’ici. La Scop (entreprise coopérative dont les salariés détiennent le capital) a un impact direct pour 46.530 producteurs.

Ainsi, Ethiquable met en place des partenariats directs et durables avec 71 coopératives de petits producteurs dans 27 pays du Sud parmi lesquels le Pérou, le Honduras, Haïti ou bien Madagascar et, bien sûr, en France.

Rémi Roux, l’actuel gérant, est l’un des fondateurs de la Scop Ethiquable. Il est également membre fondateur en 2009 du Mouvement des Entrepreneurs Sociaux et président de l’Union Régionale des SCOP de Midi-Pyrénées depuis 2012.  « Je travaillais dans l’agroalimentaire et j’avais envie de trouver un travail qui ait du sens » explique-t-il. « En découvrant les magasins de commerce équitable, j’ai trouvé une filière qui me correspondait davantage ».

Il s’est lancé avec deux anciens camarades de classe. « Nos projets de commerce équitable ont un impact direct pour 46 530 producteurs dans 27 pays » explique-t-il. La Scop gère les relations avec les différentes coopératives et l’importation des produits. Elle utilise ensuite le maillage de la grande distribution pour écouler ses produits.

En quinze ans d’existence, Ethiquable compte 100 salariés dont 50 sont sociétaires de la SCOP. Avec un chiffre d’affaire de 40 millions d’euros en 2017 et 15 millions de produits vendus, La Scop permet le développement d’un commerce plus social et solidaire.

Depuis 2011, Ethiquable propose également une gamme de produits « Paysans d’ici » avec 9 groupements de producteurs français. La Scop créée ainsi « un commerce équitable et bio de proximité qui permet aux exploitants d’être payés à un prix juste »assure Rémi Roux. En moyenne, 49,8% du prix d’un produit « Paysans d’ici » revient au groupement de producteurs.

En 2018, elle a été élue n°1 du classement de l’Observatoire des marques positives, qui mesure la « positivité » des marques perçues par les consommateurs. Cette étude vise à évaluer les engagements positifs des marques sur 8 dimensions et 3 finalités, le bien-être des consommateurs, le lien social, la cohésion sociale et le respect de l’environnement et de la nature. Plus de 12.000 Français âgés de 18 ans et plus ont été invités à évaluer 600 marques.

Les raisons du succès ? Du bio très bio, de l’équitable très équitable (qui paye justement le service rendu) et des marques distributeurs qui ont joué le jeu en diffusant les produits.

Surtout l’indépendance, le refus de se faire racheter par des gros. Qui dit indépendance dit liberté, et choix ! Ce serait dur de vendre une entreprise qui appartient à ses salariés, de toute façon. Bien vu !

Le Gers n’a rien de farfelu dans ce choix, qui se prête volontiers à une agriculture raisonnée et éthiquab… pardon équitable. Et cerise sur le pompon, vous pouvez commander à la boutique en ligne, et vous régaler de la farine bio, blé variété ancienne, 100% Gers dans la gamme “Paysans d’ici” (cliquez ici). Sans oublier les lentilles vertes du Lauragais, le piment d’Espelette, la crème de châtaigne d’Aveyron, les pruneaux d’Agen, le jus de pomme du Lot et Garonne, celui de raisin itoo, et l’huile de tournesol du Gers…

Changer le monde par notre façon de consommer, une révolution est en marche. Equitable. Ou Ethiquable.

Photo Ethiquable

Retrouvez l'actualité des Hautes-Pyrénées, Gers, Landes, Béarn et Pays Basque sur PresseLib ici

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles