Un château neuf pour le peuple

chateau neuf 2.jpg

Inauguration du projet Château-Neuf des Peuples samedi 9 juin

C’est l’histoire d’un superbe château du XVIIe siècle situé au milieu des collines gasconnes verdoyantes, à deux pas du village de Belmont, qui aurait pu finir par s’endormir définitivement sous les ronces et les outrages du temps.

Il aura suffi d’un coup de foudre de deux amis pour l’arracher à son triste sort.

Camille Lecoeur, 32 ans, et Léo Ferreira, 27 ans, tous deux issus d’un milieu artistique, souhaitent s’installer de façon plus sédentaire, après avoir passé plusieurs années à voyager. En janvier 2017, un héritage inattendu va alors permettre à Camille de racheter la splendide bâtisse de Belmont  (qui jouxte l’école de théâtre équestre « Cheval magique » appartenant à sa mère), au propriétaire de l’époque.

Un projet de territoire a déjà germé dans l’esprit des deux amis. Ils souhaitent renforcer le lien social et économique, tout en étant acteurs de cette rénovation qu’ils souhaitent populaire. Une société civile immobilière est d’abord créée, suivie par une association loi 1901 au nom très évocateur : Château-Neuf des Peuples.

Outre le fait d’œuvrer à la valorisation de ce château, leur projet envisage de libérer des espaces selon deux objectifs : transformer des ateliers à moindre coût pour y accueillir des artisans, dans les parties au sol, et agencer des salles à destination de compagnies artistiques à l’étage (cirque, danse, musique…). Une communauté de travail et de vie, permettant de recréer une attractivité locale et régionale.

Leur rencontre avec deux élèves architectes de Toulouse, forts d’expérimentations techniques (acquises lors de séjours à travers dix-sept pays  jusqu’au Vietnam), les conforte dans l’idée d’une rénovation traditionnelle du bâtiment, en respectant tout ce qui avait été « pensé » au moment de sa construction. Ils récupèrent l'ensemble de la matière première (pierres, bois, tuiles, terre...) présente sur le site en vue de sa réutilisation, dans une démarche vernaculaire et pérenne. L’association Archi Take Tour devient partenaire du projet. L’orientation et la disposition des salles, l’épaisseur des murs de pierre, les ouvertures telles qu’elles ont été conçues à l’origine, deviennent la base de leur réflexion sur les mises aux normes. De plus, ils souhaitent parvenir à  une autonomie alimentaire (création d’un potager, verger…) et utiliser les ressources naturelles en eau.

Léo entreprend une formation pour s’installer en tant qu’artisan boulanger sur le site, qui possède déjà un superbe four communal. Camille, quant à lui, apprend la rénovation de bâtiments anciens auprès du C.A.U.E. d’Auch.

Face au travail colossal, ils proposent une quinzaine de chantiers participatifs en 2017 (G.R.A.V.A.) pour déblayer le plus gros et sécuriser l’espace.

Samedi, ils ouvriront les portes au public pour inaugurer le projet Château-Neuf des Peuples, tout en présentant aux visiteurs le fruit de leur chantier et en partageant avec eux leur réflexion. Ils aborderont la nécessité de mettre en place un financement participatif sur la plateforme d’Artagnan, qui permettrait de remettre en état une tour foudroyée (https://dartagnans.fr/fr/projects/mettons-le-chateau-de-belmont-hors-d-eau/campaign).

La journée sera rythmée par des spectacles de cirque, de danse, et des ateliers où chacun pourra participer (voir programme ci-dessous).

 On y évoquera  bien sûr l’histoire enchantée de Belmont et de son château sauvé de l’abandon.

Photo de Une Laurent Lainé

20180530_194447.jpg
Léo et Camille sur le chantier -Photo Marielle Fourcade
20180530_194428.jpg
Le point de vue très apprécié - Photo M.F
32458529_1690859674339434_3027328907134107648_n.jpg
32603695_1690859744339427_8284701372331327488_n.jpg
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles