Menu

Basket-ball NM2 : Valence-Condom, le match des regrets

P1400743.JPG

Malgré un désastreux 3ème quart temps, le VCGB revient sur les Marmandais mais perd sur le fil une rencontre à sa portée

Nationale 2 masculins

VALENCE-CONDOM : 76

MARMANDE : 85

LIEU : Valence sur Baïse (Salle Jacques Baurens). SPECTATEURS : 400 environ. QUARTS TEMPS : 24-27, 20-18, 8-22, 24-18. MI-TEMPS : 44-45.  ARBITRES : MM. Teddy Talineau et Yann Vezo Davidson.

Valence-Condom : 28 paniers réussis sur 72 tentés dont 4 sur 24 à 3 points. 16 lancers francs réussis sur 21 tentés; 20 fautes personnelles. Joueur sorti pour 5 fautes : Seremet (40ème).

Les marqueurs : Maggesi (-), Mendes (8), Nasri (10), Mehaouri (7), Bachman (2), Trépout (6), Desbarats (15), Seremet (20), Kongbo (8).

Marmande : 29 paniers réussis sur 61 tentés dont 11 sur 24 à 3 points. 16 lancers francs réussis sur 27 tentés. 16 fautes personnelles. Joueur sorti pour 5 fautes : Stoljilkovic (37ème).

Les marqueurs : Bruzac(27), Danigo (6), Conde (2), Jean-Jacques (4), Stoljilkovic (11), Kouloumba (-), Couzigou (8), Pontens (4), Dembelé (1), Jean-Pierre (22).

Les Gersois qui jouent leur survie en nationale 2 à chacun de leurs matchs ont une nouvelle fois échoué face à une équipe Lot-et-Garonnaise bien mieux charpentée dans le jeu intérieur. Ce qui d’ailleurs a fait la différence avec aussi l’adresse laquelle a fuit les locaux (38% de réussite), ce qui n’a pas été le cas des visiteurs (48% de réussite avec 11 tirs primés), et un exécrable troisième quart temps de Valence-Condom. Malgré cela Marmande a dû s’employer jusqu’à la dernière minute de jeu pour s’imposer face à de valeureux Valenciens.

D’entrée de jeu le meneur Arnaud Bruzac aligne son premier tir bonifié (il en marquera 7), ce qui ne déstabilise pas le local Loïck Mendes lequel signe un dunk sur une passe décisive de Yohan Desbarats. Le match est bien lancé avec des visiteurs s’appuyant sur leur jeu intérieur avec notamment Claude Jean-Pierre qui se sent plutôt bien dans la raquette gersoise. Valence-Condom s’en remet le plus souvent sur ses joueurs extérieurs qui malgré leurs maladresses aux shoots parviennent à éviter que l’écart ne se creuse au score. Un coude à coude intense s’installe entre les deux formations qui tourne l’espace de quelques secondes à l’avantage des locaux bien emmenés par Nassim Mehiaoui dont les passes sont bonifiées par David Seremet, Yohan Desbarats et Loïc Mendes (20 à 18 à la 7ème). Marmande accuse le coup et se reprend sur un tir primé de Romain Jean-Jacques lequel amorce un 6 à 0. Le VCGB qui n’est pas disposé à lâcher prise face à un BBM au jeu plus posé (33 à 44 à la 17ème) accélère le rythme de la rencontre et déploie une défense sans concession. Marmande en est singulièrement surpris. Et Valence-Condom dans les deux dernières minutes de cette première mi-temps aligne 11 points contre 1 seulement pour les visiteurs (44 à 45 à la 20ème).

La reprise est catastrophique pour les locaux qui encaissent un 9 à 0 initié par les deux intérieurs Marmandais, Claude Jean-Pierre et Nikola Stojilkovic. Le VCGB complètement déboussolé cherche des solutions mais en vain, le ressort semble cassé ce dont profite le BBM  qui aligne dans ce troisième quart temps 22 points contre 8 pour les Gersois (52 à 67 à la 30ème). La messe semble bien dite, c’est sans compter sur le baroud d’honneur des locaux qui alignent un 11 à 0 pour revenir sur les talons des visiteurs, (70 à 72 à la 36ème). Tout reste possible pour le VCGB et ce d’autant plus que les intérieurs marmandais sont aux abonnés absents. Il faut un panier primé tiré de derrière les fagots à 32 secondes de la fin du match par Arnaud Bruzac pour que le BBM s’ouvre la porte de la victoire (76 à 80 à la 40ème). S’en suivent quatre lancers francs concrétisés par Arnaud Bruzac qui assurent le gain de la rencontre aux Lot-et-Garonnais face à des Gersois valeureux mais dépités par cette nouvelle défaite.

Déclarations
Frédéric Rocco, entraîneur de Marmande : « C’est une belle victoire car elle a été difficile à obtenir face à cette équipe de Valence dos au mur mais qui a de grosses valeurs notamment par son instinct de survie lequel nous a perturbé en fin de match. Ce succès confirme qu’il y a une bonne solidarité entre les joueurs ».  
Sébastien Boutin, entraîneur de Valence-Condom : «La différence s’est faite entre une équipe de Marmande en pleine confiance et nous qui depuis deux mois nous ne pouvons pas aligner notre formation au complet. Notre troisième quart temps a été fatal et minable. A moins 15 on se reprend en mettant de l’intensité et de l’agressivité dans notre jeu et on revient sur Marmande mais on perd ce match que nous ne devions pas perdre. Je suis déçu mais rassuré pour la venue du REAL Chalossais ».
P1400733.JPG
Les joueurs du VCGB à l'écoute des consignes de jeu de Sébastien Boutin.
P1400735.JPG
Passe de Samir Nasri dont c'était le retour à Yohan Desbarats.
P1400736.JPG
Yohan Desbarats en position d'attaquant.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles