Menu

Le sénateur Franck Montaugé demande un moratoire de la révision des ZDS

20171211103239fKVx-image(postpage).jpg

Le sénateur Franck Montaugé demande un moratoire de la révision des ZDS et la réintégration de toutes les communes du Gers

Communiqué du sénateur du Gers Franck Montaugé relatif à la question des zones défavorisées simples (ZDS).

 

SÉNATEUR DU GERS

Communiqué de presse

Lundi 5 février 2018

Le sénateur Franck Montaugé demande un moratoire de la révision des ZDS et la réintégration de toutes les communes du Gers

En l’état des propositions, la mise en œuvre de la nouvelle cartographie des zones défavorisées aurait des conséquences humaines, économiques et territoriales considérables et inacceptables pour l’ouest et le sud-ouest du Gers.

A ce dossier se rajoute celui de la future PAC dont les contours viennent d’être esquissés par la commission européenne, avec là aussi de nombreuses interrogations voire inquiétudes sur les conséquences directes qu’elle pourrait avoir pour l’ensemble du Gers.

En conséquence et avant de prendre en compte l’ensemble de ces évolutions majeures qui fixeront le devenir de nos productions agricoles et le niveau de soutien aux producteurs gersois, je demande un moratoire de la révision des ZDS jusqu’à la mise en œuvre de la nouvelle PAC, soit 2020 inclus au plus tôt.

Dans notre département, les efforts des éleveurs, de leurs représentants, des collectivités locales et de l’Etat ont permis de préserver et de développer l’abattoir d’Auch. Parce que nous avions la volonté de ne pas subir, nous avons trouvé ensemble un chemin de développement.

Dans le même souci de soutien à la filière bovine gersoise, l’Etat doit aujourd’hui entendre la demande légitime qui lui est faite du maintien de toutes les communes gersoises en ZDS.

 

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles