Menu

Signature du contrat Gers 2030 avec l'intercommunalité

20171017104305GjeT.jpg

 

Vendredi 13 octobre dernier, Philippe MARTIN, Président du Conseil Départemental est venu à la rencontre des élus du territoire « D’Artagnan en Fezensac », pour signer avec son Président Robert FRAIRET, la convention « Gers 2030 » en présence de Philippe DUPOUY et de Marie-Martine DALLA BARBA.

Robert FRAIRET, dans son discours d’accueil, a rappelé les actions significatives du Conseil Départemental que ce soit en faveur de la création d’une station de pompage en partenariat avec Trigone, ou que ce soit la réfection de la route de Mouchan ou encore l’implication forte de Gers Numérique. Il a souligné également le travail d’ingenierie avec le CDTL, essentiel pour le maintien du tissu associatif local et le développement économique et culturel du secteur. Il a tenu aussi à mettre en avant une des priorités de la collectivité : l’aide à la personne en félicitant le travail de terrain et de formation réalisé par l’ADMR sous la conduite efficace et dynamique de Mme MENAL et complété par la programme « Habiter mieux » ainsi que par le service du Transport à la Demande initié par la communauté de communes. La Maison de Santé, réalisation de la collectivité, répond au besoin d’une patientèle de 11 000 personnes avec un recrutement satisfaisant de médecins. Pour les années à venir en dehors de tout contexte électoral, Robert FRAIRET a promis de rencontrer les délégués communautaires. individuellement pour mettre en place des projets concrets d’aménagement du territoire. En conclusion, il a terminé par son souhait de soutenir toutes les démarches entreprises dans le plus grand respect des préconisations du schéma régional Climat Air Energie.

Philippe MARTIN, en pays de connaissance et après un détour par le traditionnel marché vicois, assure être là, à l’écoute des maires et des présidents d’EPCI, malmenés depuis ces derniers temps par l’érosion des services publics de proximité, la fermeture de trésoreries ou de classes scolaires, la suppression annoncée et contestable de la taxe d’habitation. Il a réaffirmé la position du Conseil Départemental aux côtés de l’Etat et de la Région Occitanie pour mener une nouvelle politique territoriale dans la continuité de ces prédécesseurs Jean-Pierre Joseph et Yves Rispat. La suppression démagogique et populiste de la réserve parlementaire qui pouvait atteindre 5 M d’€ sur un quinquennat a conduit les élus départementaux à créer la dotation départementale rurale qui est un fonds spécifique pour les projets des petites communes rurales de 350 000 € en 2017 et qui sera probablement porté à 500 000 € les années suivantes. A côté de cette DDR, le Département a mis en place le Fonds Départemental de Développement (F2D) réparti entre les communautés de communes qui signeront un contrat tri-annuel avec le Conseil Départemental et qui, lui, est abondé de 6 M d’€. Ce fond sera géré sous la responsabilité de Philippe DUPOUY et Françoise CASALE et de Robert FRAIRET dont le Président a souligné l’implication active et l’expérience bien au-delà de toute considération politicienne.

Pour le territoire « D’Artagnan en Fezensac », c’est une enveloppe de 300 000 € pour des projets portés soit par les communes soit par l’EPCI :

  • réfection d’une salle de danse à Vic-Fezensac
  • une seconde passerelle sur le GR à Saint Arailles
  • une aire de camping cars à Vic-Fezensac
  • agrandissement de la salle de basket de Castillon Debats
  • sente piétonnière entre Marambat et Vic-Fezensac
  • aménagement culturel et touristique de Roques.

Un avenant annuel actualisera les interventions sur les projets 2018 et 2019.

L’ensemble de ces mesures font partie d’un projet beaucoup plus vaste et qui regroupera des acteurs au-delà de l’Occitanie sous la bannière REINVENTER, défendu par des élus qui ont choisi non pas de marcher mais de courir pour le Gers.

20171013_122103.jpg
Les signataires du contrat
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles