Skip to content Projects Groups Activity Milestones Snippets This project Search L lejournaldugers Overview Repository Fichiers Validations Branches Étiquettes Contributeurs Graphique Comparer Graphiques Locked Files Registry Issues 0 Merge Requests 0 CI / CD Wiki Snippets Settings Collapse sidebar Cañadas Pascal lejournaldugers Repository master lejournaldugers resources helpers helpers.php Rechercher un fichier BlameHistoryPermalink Cañadas Pascal's avatar Correction twitter Cañadas Pascal a validé Il y a environ 15 heures 7ca81ecc helpers.php 17 ko LockEditReplaceDelete 1 Les Portes de Gascogne et Toulouse Métropole unis par un contrat de réciprocité - Le journal du Gers
Menu

Les Portes de Gascogne et Toulouse Métropole unis par un contrat de réciprocité

P1340073.JPG

Le ministre de la cohésion des territoires, Jacques Mézard, était à Fleurance pour le valider

Photo : Le préfet de Région Occitanie, Pascal Mailhos, Raymond Vall, président PETR Portes de Gascogne, Jacques Mézard, Ministre, Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole, Pierre Ory, préfét du Gers.

Même s’il n’y a pas eu d’effets d’annonces, la venue ce lundi matin 10 juillet du ministre de la cohésion des territoires, Jacques Mézard, n’en restera pas moins un temps fort pour le PETR, Portes de Gascogne, mais aussi pour Toulouse Métropole. Il s’agissait pour les deux collectivités représentées par leurs présidents, Raymond Vall et Jean-Luc Moudenc, de signer avec le ministre, le premier contrat de réciprocité ville-campagne établi dans le Grand Sud. Un contrat dont le but est de forcer les barrières qui existent entre campagne et espaces urbains et périurbains.

Raymond Vall est le premier convaincu « de cette nouvelle forme de coopération territoriale qui permettra de rapprocher nos forces et trouver des solutions chez l’un et chez l’autre ». Et ce dernier d’énumérer les champs de coopération dont le développement dans les secteurs économiques dont l’aéronautique, de l’agriculture, du tourisme, de la culture scientifique et technique, et de la transition  énergétique et écologique. Jean-Luc Moudenc en convient en affirmant  « la nécessité de développer ces thématiques communes car je ne conçois pas que le fossé se creuse entre le rural et l’urbain ».

Ce pacte de réciprocité que l’État encourage, le ministre Jacques Mézard, y voit une certaine forme de solidarité : « L’État et les collectivités qui vont bien, analyse-t-il, doivent se pencher sur ces territoires ruraux qui se disent fragiles et abandonnés et qui l’exprime. Il s’agit de lutter contre cela. Pour y parvenir nous devons régler un des sujets prioritaire qu’est le numérique car ce n’est pas possible que la France ait autant de retard par rapport à ses voisins ».

P1340072.JPG
Les personnalités invitées.
P1340065.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles