Skip to content Projects Groups Activity Milestones Snippets This project Search L lejournaldugers Overview Repository Fichiers Validations Branches Étiquettes Contributeurs Graphique Comparer Graphiques Locked Files Registry Issues 0 Merge Requests 0 CI / CD Wiki Snippets Settings Collapse sidebar Cañadas Pascal lejournaldugers Repository master lejournaldugers resources helpers helpers.php Rechercher un fichier BlameHistoryPermalink Cañadas Pascal's avatar Correction twitter Cañadas Pascal a validé Il y a environ 15 heures 7ca81ecc helpers.php 17 ko LockEditReplaceDelete 1 Cinéma l'Europe a Plaisance - Le journal du Gers
Menu

Cinéma l'Europe a Plaisance

IMGP5175.JPG

Il était en assemblée générale mercredi 5 juillet


Reprise du nouveau bureau de Ciné Europe depuis le 5 juillet 2016  Bilan de la première année  Hausse de la fréquentation: le 1er trimestre 2017 (janvier-fév-mars) enregistre la meilleure progression de la fréquentation des salles du Gers: +26% des entrées, +32% des recettes

Ceci est dû à un travail sur la communication (augmentation des fidèles sur la mailing list , sur la page Facebook et sur le site internet Ciné Europe créé gratuitement et tout spécialement par Patrick Cosson, présentation personnalisé des films accompagnée de textes pour convaincre un public diversifié), sur la création d’événements porteurs avec la régularité de 1 par mois , sur l’accueil des spectateurs ( présence à l’entrée et à la sortie des séances, prise en compte du choix et des envies du public, satisfaire tous les publics) et sur la maîtrise de la gestion de l’association (énorme travail de comptabilité par notre trésorière malgré un situation nouvelle, inédite et compliquée…). Il faut aussi noter l’implication des membres du bureau et des caissiers bénévoles qui ont repris leur rotation journalière.

En conclusion: non seulement, le cinéma L’Europe évite une situation périlleuse dont la menace majeure était une fermeture due à la baisse des subventions, mais en plus notre salle connaît un nouvel élan, un nouveau souffle. Cependant il faut rester vigilant car rien n’est acquis et la situation d’un salle de cinéma en milieu rural est toujours sinon précaire tout au moins aléatoire. Prenons garde et continuons donc le travail noble de l’exploitation: nous sommes des passeurs de culture dans un environnement qui en a bien besoin.

Voyons en détails les évènements et les actions de Ciné Europe au cours de cette année passée:    JUILLET 2016: départ sous de bons présages avec l’avant-première de L’Âge de Glace 5 qui fait salle comble -150 entrées- du jamais vu depuis Bienvenus chez les Chtis et Intouchables.   AOÛT 2016: partenariat avec RPGers: un choix pointu avec La Tortue Rouge : une cinquantaine d’entrées, ce qui pour un film d’animation muet (qui sera nommé aux oscars) est tout à fait honorable.  SEPTEMBRE 2016: festival ORGUE ET CINÉMA MUET : gros succès pour cette 2e édition, 1900 euros de recettes pour Ciné Europe    -OCTOBRE 2016: .Ciné-Dîner au Central Cinéma : gros succès pour cette première édition, 140 repas, 1400 euros de bénéfices sous la forme de dons pour Ciné Europe.
 Festival Indépendance et Créations , séance en étoile avec Ciné32, projection du « Voyage au Groenland » une trentaine d’entrées. .Évènement pour le film qu’on adore « Ma Vie de Courgette » (qui obtiendra césars et plein d’autres prix): on invite la psychologue Emilie Texier à venir échanger avec les familles. Gros succès avec 80 spectateurs.

NOVEMBRE 2016: .projection de Mercenaire pour diversifier le public: 20 rugbymen, qui vont rarement au cinéma, sont présent à la séance, spécialement conçue pour eux. À déplorer tout de même que le reste du public fidèle ne se soit pas déplacer pour ce film produit par Arte.   Ciné-Rencontre avec un professionnel du cinéma: Maxime Rebière, story-boarder du film de Nicole Garcia « Mal de Pierres » : une soixantaine d’entrées.      -DÉCEMBRE 2016: Événement avec la projection de « SULLY » en présence d’un équipage d’Air France et création de l’oeuvre « TARMAC » en élastiques par l’artiste Anne-Flore Cabanis, gros succès avec 120 entrées et un échange apprécié pendant plus d’une heure!     JANVIER 2017: nouvel évènement avec « Qu’est-ce quoi attend? » le documentaire sur la transition énergétique et la résilience en présence d’intervenants (Pierre et Terre, Pays du Val d’Adour, Le Monde à Refaire): 115 entrées

-FÉVRIER 2017: .Les Hallucinés du lycée de Nogaro viennent pour la première fois présenter un film à Plaisance, projection de « Primaire ».
 .festival DIAM (Des Images Aux Mots), 5e édition pour notre salle qui est une des rares à participer à ce festival LGBT sur tout Midi-Pyrénées. Pour la première fois on projette 2 films: le documentaire « La sociologue et l’ourson » et le film de Corsini « La Belle Saison ». Une trentaine de spectateurs à chaque séance.  MARS 2017: on invite 2 réalisateurs de documentaire:    André Viard pour « Tauraumachies Universelles » en partenariat avec l’association Vivement 5 heures. Encore une fois on cherche à diversifier le public et impliquer les associations locales en répondant à leur souhait.   Catherine Catella pour « Un Paese di Calabria », un film sur le village italien qui accueille des migrants. Beau succès avec une soixantaine de spectateurs malgré un horaire et une météo qui n’étaient pas favorables. Cet évènement , ainsi que celui de Sully, sont relayés sur la page Culture du quotidien Libération grâce à la présence du journaliste de Libé invité à notre séance par l’équipe de Ciné32, présente également à Plaisance.

-AVRIL 2017: .dernière séance scolaire de l’année avec la projection d’ E.T. L’extra-terrestre. Bonheur de voir les gamins applaudir à chaque séance. En plus d’apporter beaucoup d’entrées au cinéma, ces séances scolaires dont la qualité des films est irréprochable, nous apportent une lueur d’espoir pour l’avenir car ce sont ces nouvelles générations qui feront vivre notre salle demain. Et comme le dit notre nouvelle ministre de la culture (qui est aussi exploitante de cinéma à Arles): selon le précepte d’Aristophane, éduquer c’est plus allumer le feu sous le chaudron que s’attacher à le remplir. C’est justement là notre rôle: créer une étincelle.  les séances avec la maison de retraite avaient bien commencées, mais se sont arrêtées nette avec le changement d’animateur.

-MAI 2017: .nouvel évènement avec intervenant sur le thème de l’écologie « L’Eveil de la Permaculture ». Gros succès avec 93 entrées.  partenariat avec le salon des Métiers d’Art et la Galerie Bleue avec la projection du film « Paula ».

-JUIN 2017: projection du film documentaire « Comme un dragon sans aile » en présence des 2 réalisatrices venues des Hautes Pyrénées et 2 kayakeuses de Tarbes pour ce film dont le thème est la lutte contre le cancer du sein grâce au collectif. Peu de spectateurs malheureusement à cause d’un mauvais timing sûrement et d’une météo trop estivale. Mais on peut se réjouir que ceux qui ont fait l’effort de se déplacer étaient très satisfaits de la séance. Si le ressenti positif des spectateurs comble le manque de spectateurs, c’est déjà ça! Peut-étre à repasser pour Octobre rose…

-JUILLET 2017: on finit l’année en beauté avec une Avant-Première quasi-Mondiale: le film TOM of FINLAND projeté en exclusivité à Plaisance. Malgré un sujet difficile on arrive à faire venir 72 spectateurs. Par rapport aux entrées des 2 mois précédents qui sont les mois les plus maussades de l’année, ce score représente un véritable triomphe car la majorité des salles françaises l’avaient refusé. Par notre soutien et notre persévérance, nous recevons les félicitations du distributeur du film et sommes portés en exemple au niveau national.

-PRÉVISIONS POUR AOÛT 2017: .nouvel évènement autour du documentaire « à la recherche des Femmes Chefs » avec Ariane Daguin en intervenante
.on continue le partenariat avec RPGers en proposant le film « Valerian ».

CE QUI NOUS ATTEND POUR LA PROCHAINE ANNÉE: Gérer la question du projectionniste: suite à son arrêt maladie, Jean Seb a repris en mi-temps thérapeutique et est épaulé par Gaël sur un autre mi-temps. Celui-ci complète sa fonction en exerçant un autre mi-temps au cinéma de Marciac jusqu’au mois d’août. La procédure qui permettra à Jean-Seb d’être reconnu en Invalidité 1 puis 2 prend du temps. Notre crainte est de voir partir Gaël vers d’autres horizons (il a déjà reçu des offres de cinémas importants tel que le Mélies à Pau), nous serions alors en panne d’un projectionniste qui accepterait un mi-temps à Plaisance. Pour palier à cette éventualité, nous avons opté pour le service civique en collaboration avec l’association Orgue et Musiques en Val d’Adour et La Ligue de L’enseignement à Auch: nous travaillons à convaincre financièrement Gaël de rester encore 10 mois au moins… -écrire une Convention entre l’association et la mairie pour clarifier nos statuts, chose qui n’a pas été faite depuis 2005. Redéfinir les membres de l’association, créer une carte de membre avec une adhésion à 10 euros, la proposer à notre mailing list.  imaginer un nouveau projet architectural pour accueillir et garder nos spectateurs à l’entrée et à la sortie des séances. Tel est l’ambition du nouveau président à moyen terme pour utiliser la cagnotte du TSA… continuer et progresser à faire exister notre salle de proximité.

 

IMGP5174.JPG
photos marcel lavedan D R
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles