Menu

Bastir Occitanie sur le terrain pour En Marche

101_2523.JPG

Le choix du collectif

Bastir Occitanie sur le terrain

Les adhérents du collectif régional Bastir Occitanie ont déclaré très tôt leur soutien à la candidature d'Emmanuel Macron à l’élection présidentielle. Investis dans beaucoup de comités locaux d'En Marche de notre région.                                                                                                                                                                                                                                                                           Le programme réaliste d’E. Macron prend en considération la richesse de la diversité culturelle de l’identité française. Toutes les composantes régionales doivent être prises en compte « Il ne faut pas oublier d’où on vient.. » 

      

            L'ISLE-JOURDAIN  

                              MAUVEZIN                  St CLAR

Une république plus « girondine »

Evoluer dans une démocratie plus participative, en Europe l’exemple des pays scandinaves est significatif.  Le centralisme parisien a maintenant quelques limites et l’évolution vers un système plus régionaliste serait une bonne chose.

      Le choix du collectif Bastir Occitanie.                               

 Responsable des relations extérieures  Jean-Luc Davezac résume le choix du collectif Bastir Occitanie.  «Dès le départ à une date bien choisie : le 10 mai j’ai adhéré à en marche, ceci m’a permis de commencer avec ce groupe en totale construction dans  la Haute-Garonne. Puis,  je me suis rapproché de Pierre Painblanc créateur d’En Marche dans le Gers. En ce qui concerne le  collectif Bastir Occitanie proche de l’économie, de la culture de tout ce qui touche la Grande Occitanie, c’est petit à petit que les « comitats » se sont intéressés puis engagés dans cette bataille pour l’élection présidentielle. »                                                                                                                                                                                                                                                     « Nous avons des adhérents dans une douzaine de départements et tous les groupes sont libres de leur engagement. Mais en connaissance du programme d’Emmanuel Macron et de son intérêt sur les éléments au centre de nos préoccupations, Bastir Occitanie s’est ‘fondu’ dans En Marche pour ce combat. Nous sommes aujourd’hui présents dans une trentaine de comités de la région. Avec mes plus proches nous avons créé L’Isle-Jourdain / Gascogne Toulousaine qui avec 60 adhérents est le 1er comité du 32 suivi par En Marche Auch (34) et Fezensaguet/Mauvezin (31), tous les 3 gérés par des membres de Bastir. Nous occupons le terrain en partenariat  avec d’autres comités sur des territoires de 3 départements 32, 31, 82.  

         

                     Samatan                       Lectoure                                                  Vic Fezensac                                                  

Un 1er tour porteur pour En Marche

Un bon score sur le département à L’Isle-Jourdain et à Auch notamment, malgré tout rien n'est fini! Une élection se termine à l'annonce des derniers résultats et à leur validation. Les comités gersois se sont investis, affairés aux tâches les plus proches du terrain et des citoyens ils ont aujourd’hui plus de 260 adhérents en leur sein. C’est une des raisons du bon résultat.

             

                     Fleurance                                Gimont

 

101_3597.JPG
A PAU
101_3598.JPG
101_3601.JPG
101_3612.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles