Menu

Novillada d'Aignan

Aignan y Toros

Novillada non  piquée

Novillos formatés du  Lartet -  Novilleros en apprentissage

Il  y   avait 800 aficionados  à  cette mâtinale de Pâques pour la novillada non piquée. C’est un public fidèle à l’esprit  toriste  d’Aignan  Y  Toros,qui vient voir les novillos des Bonnet, sachant que le spectacle sera sérieux.

Dimanche giclèrent des chiquéros des novillos avec un fort  tamano, des pattes d’acier d’où une grande  mobilité. « Dans la placita d’Aignan, nous dit un banderillero aux tempes argentées par des années de ruedo, le novillo Bonnet est partout dans l’arène ».

Cette année le lot  était plus important que d’habitude, mais d’âge légal comme en témoignent les documents officiels : No  36 – 46 – 34 nés en mai 2014- -42  (colorado)  né en juillet 2014-  il est  sorti en 3e  position – On avait fait une erreur de  casting en ce qui concerne les novilleros qui avaient trop peu de novilladas  à  leur cursus, de  plus ils  furent surpris par l’importance des novillos à combattre.

C’est à  ce niveau que doit  se  faire l’apprentissage, si  demain on  peut encore   faire des  cartels  qui créeront dans le ruedo l’émotion de  la corrida  authentique. 

Juan Collado Diaz réussit une  belle  faena avec ce colorado claro qui apporta dans l’arène un trait de lumière ; Carlos Dominguez Cabrera eut moins de chance avec son dernier adversaire au moment des  aciers.

P. Dupouy

DSC_0260.JPG
Faena de Juan Collado Diaz
DSC_0366.JPG
Novillo de la ganaderia du Lartet (Bonnet)
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles