Menu

Basket-ball NM3 : Auch a réagi au bon moment

P1300067.JPG

Après une première mi-temps en demi teinte, les Auscitains ont ensuite laminé les Corréziens

Photo : Heureux les Auscitains au coup de klaxon.

Auch : 88

Tulle : 71

LIEU : Auch (Gymnase Mathalin). SPECTATEURS : 300 environ. ARBITRES : MM. Nicolas Lasserre et Alban Autret. QUART TEMPS : 23-19, 11-25, 31-14, 23-13. MI-TEMPS : 34-44.

AUCH  33 tirs réussis sur 72 tentés dont 14 sur 30 à trois points. 8 sur 12 aux lancers francs. 20 fautes d’équipe. Pas de joueurs sortis pour cinq fautes. Les marqueurs : Labric(3), Agostini(3), Paradis(9), De Prada(3), Naval(22), Pujolle(2), Diouf(19), Bonnelalbay(11), Versier(16).

TULLE 28 tirs réussis sur 66 tentés dont 4 sur 15 à trois points. 11 sur 15 aux lancers francs. 18 fautes d’équipe. Pas de joueurs sortis pour cinq fautes. Les marqueurs : Andrieux(-), Mahé(8), Grau(8), Sanson(8), Uneau(13), Tato(14), Assim(16), Quillet(-), Demailly(2), Leclercq(2).

Les Auscitains ont montré deux visages bien différents lors de cette rencontre face au second de la poule, Tulle. Avec une première mi-temps tout en retenue en défense, des pertes de ballons innombrables, et des offensives basées sur des contre-attaques, ils ont largement permis aux Tullistes de croire en leur ambition, celle de s’imposer à Mathalin. Par contre lors de la seconde période les protégés de Jérôme Séailles ont montré de quoi ils étaient capables en resserrant fortement leur défense, en étant plus appliqués dans leur relance, et en se montrant rayonnants en offensif même s’ils ont parfois confondu vitesse et précipitation. Qu’importe, l’essentiel était de montrer leurs capacités à rectifier le tir, cela a été fait avec la manière. De quoi se rassurer pour les rencontres à venir car au regard de cette rencontre face au Corréziens, Auch a montré qu’il en avait encore sous les baskets.

La rencontre démarre sur un bon rythme avec d’entrée un panier et un tir bonifié de Bastien Versier et une passe décisive de Romain Paradis à Adama Diouf qui dunke. Tulle qui laisse passer l’orage revient à la hauteur des Gersois sur un tir primé de Branly Assim. Les Auscitains en alignant trois paniers bonifiés (Bastien Versier, Julien Agostini, Tony Labric) évitent l’envolée des visiteurs qui  se montrent de plus en plus audacieux dans la raquette locale. Et c’est dans les trois dernières minutes de jeu de la première mi-temps que Tulle profite des largesses défensives d’Auch lequel rentre aux vestiaires avec 10 points de retard.

Un retard qui reste stable durant les cinq premières minutes de la seconde mi-temps, (44 à 54 à la 24e). Moment choisi par les Auscitains pour enfin cadenasser l’approche de leur raquette et d’envoyer un feu d’artifice offensif par Pierre Bonnelalbay, Robin Naval, et Amada Diouf, cela se traduisant par un 12 à 0, (56 à 54 à la 27e). Les Tullistes qui commencent à douter jettent toutes leurs forces pour contenir la marche en avant des locaux, mais en vain. L’addition se corse au fil des minutes, les Tullistes ne pouvant soutenir le rythme imposé par Auch. Lequel  sous la baguette du maestro de la soirée, Romain Paradis,  porte l’estocade dans les trois dernières minutes de jeu face à une équipe visiteuse à bout de souffle. Auch pourra passer les fêtes de fin d’année au chaud

Déclaration

    Jérôme Séailles, entraîneur d’Auch : « En première mi-temps on a peur de faire des fautes, on perd beaucoup de ballons et on manque de rythme. Par contre en seconde période on défend plus dur et on met beaucoup de rythme. Globalement je suis satisfait de notre match ».

P1300050.JPG
La défense gersoise en action.
P1300051.JPG
Rafaël Sanson face à la défense d'Auch.
P1300063.JPG
Bastien Versier vient en aide à Robin Naval.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles