Menu

BASKET-BALL FINALE DE LA COUPE DU GERS FÉMININES

COUPE DU GERS FÉMININES

Eauze, pré-nationale, conserve le trophée face à des Auscitaines sans complexe qui évoluent deux divisions en dessous en régionale 2.

Eauze : 80

Auch (+14): 61

LIEU : Valence (Salle Jacques Baurens). SPECTATEURS : 1 100 environ. ARBITRES : MM. Ayoub Chahid et William Coudert. QUART TEMPS : 22-30, 22-16, 16-10, 20-5. MI-TEMPS : 46-44.

EAUZE  31 tirs réussis sur 69 tentés dont 7 sur 29 à trois points. 11 sur 25 aux lancers francs. 16 fautes d’équipe. Pas de joueuse sortie pour cinq fautes. Les marqueurs : Da Costa (17), Lamort(-), Baulac (9), Bréant (1), Marrast (22), Riccardi (5),Ortal(8), Vicini (7), Hauret Clos (8), Ortyl (3).

AUCH 19 tirs réussis sur 41 tentés dont 0 sur 1 à trois points. 9 sur 19 aux lancers francs. 17 fautes d’équipe. Pas de joueuse sortie pour cinq fautes. Les marqueurs : Loulidi (15), Odriozola (7), Limour(-), Saunier(-), Boucher (2), Mesnard (4), Cripia(-), Rochereau (4), Bonin (2), Pedeches (13).

Eauze, le tenant du trophée, n’a pas failli face une formation auscitaine qui lui a donné du fil à retordre. Car les protégées de Bastien Corbin se sont livrées sans compter pour ne céder que dans le dernier quart temps à bout de souffle, le travail de sape et la condition physique des Éluzates ayant laminé les meilleures intentions des auscitaines.

Après les deux échanges de courtoisie, paniers de Chloé Marrast et de Julie Odriozola, Eauze resserre sa défense jusqu’à obliger Auch à rendre le ballon au bout des huit secondes et à lui infliger un 8 à 0 dont un tir primé de Mélissa Baulac, (10 à 16 à la 3e). Sentant le vent du boulet souffler et voyant leur avance fondre comme neige au soleil, les auscitaines se reprennent en relançant de fulgurantes contre-attaques que concluent Charlène Boucher, Marine Rochereau, et Marie-Amandine Loulidi. C’est fait, Auch a pris la mesure de la rencontre jusqu’à infliger un 6 à 0 où Laure Pédèches montre de quoi elle est capable dans la raquette éluzate. Chloé Marrast, une fois de plus par un tir primé, ranime la flamme de ses partenaires qui buttent toujours sur la défense adverse qui empêche leur envolée, (24 à 34 à la 13e). Le bras de fer entre les deux formations se confirme lors des minutes suivantes où du côté d’Auch se mettent en valeur Julie Odriozola, Charlène Boucher, et Laure Pédèches alors que chez les éluzates Cécile Ortal, Bruna Da Costa, et Chloé Marrast sont les plus en vues, (36 à 43 à la 17e). Un trio  qui aligne un 6 à 0 auquel s’ajoute le panier égalisateur de Mandy Riccardi, (44 à 44 à la 49e). Et Marie-Amandine Loulidi à l’ultime seconde de jeu de cette de première mi-temps donne un avantage de deux points aux filles du chef-lieu.

A la reprise Eauze enclenche le turbo et surprend son adversaire en alignant un 7 à 0 qui lui permet enfin de prendre le commandement de la rencontre, (51 à 46 à la 23e). La réaction d’Auch emmène l’égalisation, (51 à 51 à la 25e). Elodie Hauret Clos redonne l’avantage aux éluzates alors que l’intenable Bruna Da Costa le confirme par un panier et un tir primé. Auch commence à lâcher du lest malgré quelques réactions d’orgueil qui ne sont pas suffisantes pour endiguer les vagues successives du BEC. Lequel termine la rencontre en cavalier seul face à des Auscitaines à bout de souffle. Et Eauze empoche son quatrième trophée Georges Estève devant ses centaines de supporters.

P1230949.JPG
L'entraîneur d'Eauze, Ludovic Touja, remotive ses protégées.
P1230971.JPG
L'auscitaine Laure Pédèches s'infiltre dans la défense éluzate.
P1230977.JPG
Les Eluzates au coup de sifflet final.
P1240023.JPG
Heureuses de brandir le trophée Georges Estève.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles