AUCH Hommage aux morts pour la France en Afrique du Nord

P1210939.JPG

Pierre Rohrbacher s'est vu remettre la médaille militaire

Samedi 5 décembre à 11 heures place Salinis à Auch s’est déroulée en présence du Préfet du Gers, des autorités civiles, militaires, et de 18 porte-drapeaux, la cérémonie en hommage aux morts pour la France en Afrique du Nord. Cérémonie au cours de laquelle fut lu par le Préfet le message ministériel de Jean-Marc Todeschini, Secrétaire d'État chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire, auprès du ministre de la Défense.

    Au cours de cette cérémonie Pierre Rohrbacher s’est vu remettre par le lieutenant-Colonel Flourette, délégué militaire départemental et commandant d’armes de la place d’Auch, la prestigieuse décoration de la médaille militaire.

Né le 10 mars 1934 à Oran, Pierre Rohrbacher est appelé pour effectuer son service militaire au 1er régiment de tirailleurs algériens le 17 octobre 1955. Grâce à ses qualités de meneur d’hommes, il sera nommé sergent le 1er février 1957. Il participe à de nombreuses oprérations dans la région dans laquelle son unité est engagée. Il va particulièrement se distinguer le 30 août 1957 dans la région du djebel Tuggurt « Aures » au cours d’un accrochage avec des hors-la-loi.

Lors du nettoyage d’une position rebelle, il va s’élancer à l’assaut à la tête de son groupe, faisant preuve d’un courage exemplaire. Pendant toute la durée de l’engagement, il ne cessera de mettre en valeur ses qualités de chef, contribuant pour une bonne part à la destruction d’une bande armée qui perdit 32 tués et 2 blessés. Lors de cette action, il fera personnellement un prisonnier et récupérera de l’armement. Cette action lui vaudra à l’époque d’être cité à l’ordre de la Brigade avec l’attribution de la Croix de la valeur militaire avec étoile de bronze.

Pour son engagement au service de la Nation, Pierre Rohrbacher, s’est vu conférer la médaille militaire par décret du 9 novembre 1955.

P1210944.JPG
Les personnalités.
P1210948.JPG
Pierre Rohrbacher décoré par le lieutenant colonel Flourette.
P1210954.JPG
Le Préfet, Pierre Ory, a ranimé la flamme.
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles