Auch fauché dans son élan

Un dernier quart temps fatal pour les Auscitains qui menaient pourtant de 15 points avant le sprint final

Auch : 88                                            

JSA Bordeaux : 93

LIEU : Auch (Gymnase Mathalin). SPECTATEURS : 400 environ. ARBITRES : Jérôme Py et Yoann Large. QUART TEMPS : 26-24, 24-20, 28-19, 10-30. MI-TEMPS : 50-44.

Auch  34 paniers réussis sur 68 tentés dont 9 sur 26 à trois points, 11 lancers francs réussis sur 18 tentés, 21 fautes. Pas de joueurs sortis pour 5 fautes.

Les marqueurs : Njoya Nsangou (16), Coze (15), Desbarats (11), Ngabonziza (11), Zoé (9), Versier (9), Dary-Sagnes (7), Lannelongue (6), Nsumbu Bidi (2), De Prada (2).  

JSA Bordeaux 34 paniers réussis sur 57 tentés dont 12 sur 24 à trois points, 13 lancers francs réussis sur 22 tentés, 15 fautes. Joueurs sortis pour cinq fautes : Mbaitoubam (40e).

Les marqueurs : Rezendes (24), Desmonts (19), King (15), Steiner (13), Mbaitoubam (12), Mubarak (8), Chassaigne (2), Etienne (-), Djikalou (-), Yedmel (-).

L’épilogue de cette rencontre est des plus cruel pour les Auscitains qui ont travaillé dur durant 30 minutes pour se constituer un matelas de sécurité de 15 points (78 à 63 à la 30e) avant d’aborder les dix dernières minutes de jeu. L’exploit leur tendait les bras face à l’un des favoris de la poule, les JSA Bordeaux, lesquels par un sursaut d’orgueil et une défense de fer ont réduit à néant les espoirs locaux qui subissent un 10 à 30 fatidique.

« C’est une grosse déception après les efforts fournis durant les trois premiers quarts temps. Il y a eu ce grain de sable qui a fait que nous n’avons pas été du tout présent dans le jeu ces dix dernières minutes de jeu même en essayant de trouver un équilibre avec un cinq capable de redresser la situation », se désole l’entraineur auscitain, Jérôme Séailles.

D’entrée de jeu les deux formations évoluent sur un tempo très élevé où Auch par son collectif et son adresse parvient  à contenir les Bordelais. Par ses nombreuses rotations, l’équipe auscitaine arrive à garder un rythme soutenu face à une équipe bordelaise s’appuyant essentiellement sur cinq joueurs. Du coup c’est par un travail de sape que les locaux comptent faire plier les Girondins qui au fil des minutes lâchent petit à petit du lest. Auch d’ailleurs empoche les trois premiers quarts temps où tous les joueurs ont participé à l’évolution du score tant par leur forte implication défensive que par leurs actions offensives dans la raquette bordelaise et sur des tirs extérieurs.

Cela a bien fonctionné trente minutes puis à la reprise du dernier quart temps Auch encaisse un 13 à 0 qui ne laisse présager rien de bon (78 à 76 à la 35e). Bastien Versier et Yohan Desbarats stoppent l’hémorragie pour obtenir une égalisation, 87 à 87, qui est de courte durée suite à un tir primé du meneur Jordan Rezendes, intenable en cette fin de match.

C’est quand même sous des applaudissements bien nourris que les supporters auscitains ont fait savoir qu’ils ont apprécié la prestation de leurs protégés.

Bastien Versier cherche une solution.
La défense auscitaine bien en place.
Jérôme Séailles et son adjoint, Jérémy Auffret, lors d'un temps mort.
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles