Maison de la région : Exposition « BERLIN, L'ELECTRON LIBRE.

7.jpg

A l'occasion de la 3ème édition de la Quinzaine Franco-Allemande en Occitanie, la Maison de la Région d'Auch et Sandrine Redolfi De Zan sa directrice accueille l’exposition « Berlin, l'électron libre ».Cette exposition a été créé en 2017 par l'Ambassade d'Allemagne en France, avec des photos de Prisca Martaguet et des textes de Marianne Floc'h.

« Il émane de Berlin une énergie hors du commun. Objectivement, ce n'est pas la plus belle, ni la plus chic des capitales européennes. Mais c'est sans doute la plus surprenante et surtout elle a une capacité à se réinventer. C'est aussi la liberté qui fait de Berlin une ville hors du commun. La liberté de pouvoir y choisir n'importe quel mode de vie. La liberté qui place Berlin parmi les villes les plus créatives d'Europe. Berlin incarne également l'esthétique du brut, la beauté côtoyant la laideur. La ville n'en finit pas de faire peau neuve. Elle ne maquille pas ses cicatrices, elle les sublime. Enfin Berlin est le symbole de l'Allemagne unifiée. La disparition du Mur a libéré des espaces vierges à modeler. Cette exposition est un instantané de la vie berlinoise. Elle apporte un regard éclectique sur la structure urbaine de la ville : ses monuments, les traces de son histoire. Elle donne à voir l'étendue des quartiers et des espaces qui s'y déploie. Elle va également à la rencontre de ses habitants, entre tradition, innovation et mixité sociale. »

La terre est ronde comme un losange

C'est Emmanuelle Urien qui cloturait l'inauguration en nous faisant partager la lecture d'extraits de "la terre est ronde comme un losange".

Cette lecture était organisée dans le cadre de la Quinzaine Franco-Allemande en Occitanie, en partenariat avec Occitanie Livre et la librairie « Les Petits Papier. Dans La terre est ronde comme un losange, Emmanuelle Urien met en scène une jeune psychologue allemande dont le travail est d'accompagner les spationautes en mission dans la Station spatiale internationale. La lecture a été suivie d'une discussion avec l'autrice.

Née en Anjou, Emmanuelle Urien vit aujourd'hui à Toulouse. Après une formation universitaire en lettres, langues et finance internationale, puis quelques années d'activité en tant qu'ingénieure réseau dans les télécoms, elle est aujourd'hui écrivain, autrice de théâtre et traductrice. Lauréate de nombreux prix littéraires, elle a publié depuis 2005, entre autres, cinq recueils de nouvelles et deux romans (Gallimard, Denoël) traduits en plusieurs langues. Elle a également écrit des fictions pour Radio France et des pièces de théâtre montées à Toulouse et Avignon.

Vous avez jusqu'au vendredi 22 octobre 17 heures pour visiter l'exposition.

Pass sanitaire obligatoire.

Emmanuelle Urien, Philippe Martin, Séverine Carchon (conseillière régionale) et Pascal Pradon de la librairie Les Petits Papiers.
vue sur l'exposition, en médaillon Sandrine Redolfi De Zan
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles