Notre-Dame-des-Vignerons ou Saint-Pierre-de-Lamothe ?

Cazeneuve Dsc06842.jpg

Peu importe, les nombreux visiteurs ont bien su la trouver lors des récentes Journées du Patrimoine

À Cazeneuve, si vous interrogez la population locale pour savoir où se trouve l'église Saint-Pierre de Lamothe, tous ne répondront pas de suite à cette question, car, dans l'esprit des gens, elle est connue comme la chapelle Notre-Dame-des-Vignerons.

Martine Laborde, maire du village, tient d'ailleurs à cette appellation puisqu'elle y a fait apposer une pancarte avec ce patronyme.

Cette église est partiellement rénovée pour recevoir pélerins et visiteurs précédés sur le chemin par les photos de Jean-Michel Dannard revenues après une éclipse estivale momentanément parties sous d'autres cieux

Elles assurent un premier accueil : pélerins au sourire éclatant, lumière dans les yeux.

Pour les journées du patrimoine, l'église s'est enrichie de deux expositions complémentaires.

Les portraits de l'artiste peintre Daniel Peyrou, inspirés de la Renaissance italienne ou hollandaise, très colorés, plutôt de style hyperréaliste, dégagent un sentiment de forte présence encadrés par des paysages d'origines très diverses.

Passionné d'art et de patrimoine, l'artiste s'est beaucoup investi pour aider l'association de sauvegarde.

La seconde artiste, Marie Belle, a séduit tous les visiteurs par la finesse et l'originalité de ses exécutions. Ses œufs, délicatement disposés attiraient tous les regards, chacun constituant une œuvre unique.

Marie Belle montre rarement ses créations : quelle chance pour Lamothe !

Ces deux artistes sont venus de manière désintéressée pour deux jours seulement.

Si bien parée pour la circonstance, l'église a reçu beaucoup de visiteurs : pélerins très nombreux à cette époque, mais aussi des amoureux du patrimoine venus de points très divers du Gers des landes ou du Lot-et-Garonne.

Le petit patrimoine sait séduire aussi surtout quand il reçoit l'aide généreuse d'artistes locaux talentueux .

Un bel encouragement pour projeter l'église Saint-Pierre dans les siècles à venir !

Ce retable du 18e siècle était derrière la maître-autel qui vient d'être restauré. Son emplacement est évidemment provisoire puisqu'il attend son tour mais il a pourtant, aux yeux du profane, déjà belle allure, installé sur ces tonneaux qui nous ramènent encore à la vigne et aux vendanges.

Cependant, auparavant, l'association de sauvegarde doit d'abord s'attaquer à la restauration des murs intérieurs et achever celle de la Piétà du 17e siècle en cours actuellement.

Marie Belle et Daniel Peyrou, les deux artistes, lors du vernissage de l'exposition

Pour tous les renseignements sur l’Association pour la sauvegarde de la chapelle Notre-Dame de Lamothe, s'adresser à la mairie de Cazeneuve au  05.62.09.90.15 ou contacter directement le 06.83.29.41.14.

Photos © Charles Lartigue

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles