Un logo pour le collège Aretha Franklin.

logo college marciac retenu.jpg

Un logo pour le collège Aretha Franklin.

Une autre façon de rendre hommage à la diva de la soul.

Il y a bientôt trois ans, les conseillers départementaux du Gers s’étaient réunis en séance plénière, pour une délibération spéciale afin de rendre hommage à de grandes personnalités féminines dont le nom serait attribué à trois collèges gersois. C’est ainsi que le nouveau collège de L’Isle-Jourdain reçu le nom de l’anthropologue Françoise Héritier ; que le collège de Masseube fut rebaptisé collège Simone Veil et que celui de Marciac devint le collège Aretha Franklin, évidemment.  Alors cela ne surprend personne à Marciac, si aujourd’hui le titre « Respect », de la Reine de la Soul, devient « la Meilleure chanson de tous les temps ».

Respect pour la Reine de la Soul.

Le magazine musical Rolling Stone a actualisé sa liste des 500 meilleures chansons de tous les temps. En première position, la chanson « Respect » de la Reine de la Soul Aretha Franklin déclasse « Like a Rolling Stone » de Bob Dylan. Ce résultat se base sur une enquête menée auprès de plus de 250 artistes, musiciens, producteurs et personnalités de l’industrie de la musique. Elle était 5è dans l’ancien classement de 2004.

D’après un article du Huffington post, toutes les personnes sollicitées pour ce sondage ont dressé leur liste des 50 meilleures chansons et les journalistes du « Rolling Stone magazine » ont compilé les résultats. Au total, près de 4000 titres ont reçu des votes. A la fin, c’est Aretha Franklin qui est arrivée première, pour son mythique « Respect » sorti en 1967.

Au Collège de Marciac aussi bien que dans les bureaux de JIM, on se réjouit de cette nouvelle. Respect, Think, mais aussi I Say a Little Prayeur, les playlists dédiées à Aretha Franklin sont très sollicités par les marciacais.

Une Voix pour toujours.

Militante des droits civiques aux côtés de Martin Luther King, porte parole de tout un peuple, elle est considérée comme l’une des chanteuses afro-américaines les plus influentes du XXè siècle. Elle classe 112 titres dans les charts américains, dont souvent des n°1. 75 millions de disques vinyles vendus. 18 Grammy Awards. Elle est aussi la première femme à intégrer le Rock and Roll Hall of Fame. Médaille nationale des arts remise par Bill Clinton, Médaille présidentielle de la Liberté, plus haute distinction pour un citoyen américain, elle est tout un symbole, bien au-delà des frontières des Etats-Unis. A Marciac aussi on salue son militantisme pour les femmes et la communauté afro-américaine tout autant que son génie d’artiste.

Plus qu’une chanson : un hymne.

« Respect » est une chanson composée et enregistrée par Otis Redding en 1965. C’est en 1967 que cette chanson est reprise par Aretha Franklin, pour son album « I Never Loved A Man the Way I Love You », dont elle sera le premier titre. Véritable démonstration de force, de colère. Cet hymne a bien mérité ce titre de « Meilleure chanson de tous les temps ».

Un logo pour véhiculer l’image du collège de Marciac.

Le courrier administratif, c’est assez austère. D’où cette idée, manière de personnaliser les correspondances de l’établissement, d’y apporter une touche de couleur. En y apposant un logo. Une façon de plus de rendre hommage à Lady Soul.  Les documents émis par le collège seront ainsi le support qui continuera à diffuser les valeurs de l’établissement scolaire au-delà de ses murs. Car le logo est avant tout une identité. C’est un symbole qui permet d’être reconnu en un clin d’œil. Il permet de véhiculer une image. C’est pour cela qu’il a été proposé aux élèves de travailler avec leur professeur en Arts plastiques sur la création de celui-ci.

Les valeurs transmises dans l’enseignement d’un collège gersois.

Le projet de création d’un logo pour le collège est né du souhait du chef d’établissement d’intégrer un motif distinctif dans les courriers officiels, qui serait moins austère et impersonnel que celui existant jusqu’alors. Il apparaissait opportun de nommer clairement le nom du collège, maintenant baptisé Aretha Franklin, et de mettre en valeur les caractéristiques de l’établissement.

C’est ainsi que s’est dessinée l’idée, pour le proviseur Bruno Nurisso, de proposer aux élèves de concevoir eux-mêmes le logo du collège, puisque celui-ci est avant tout leur collège. L’idée avait germé lorsque l’établissement avait eu l’honneur, en 2018, de se voir attribuer son nouveau nom. Avec la crise sanitaire, le projet avait été quelque peu oublié. Mais après cette rentrée scolaire 2021, le revoilà.

Au cours des derniers mois, Virginie Houga, professeur d’art plastique, a animé un petit club bénévolement, à raison d'une demi-heure par semaine durant un an, dans une convivialité très appréciable. Un groupe d’élèves très motivé s’est constitué. ils, ou plutôt elles en l’occurrence,  ont planché sur la conception d'une image qui fasse signe et qui véhicule des valeurs et des symboles représentatifs du collège.  Anne, Valentine, Laure, Phoebe et Emma ont ainsi mené à bien ce projet qui aboutit aujourd’hui.

Capacité à coopérer.

Si ça n'a l'air de rien, il a pourtant fallu mûrir une réflexion de fond, sur le choix des formes, des couleurs, d'une typographie et d'une composition au service d'un message lisible et synthétique.  Outre l’aspect créatif, Bruno Nurisso souligne aussi que ce travail revêt également des dimensions civiques et sociales, telles que l'engagement dans un projet à la fois collectif et personnel.

Ces élèves partageaient le désir de ne pas entrer en compétition au travers de leurs créations. Elles avaient la volonté de faire œuvre commune. A partir d’un format commun, base de travail sur lequel le groupe s’est rapidement mis d’accord, elles ont exploré différentes idées de compositions. Choix d’insertion d’éléments significatifs à la portée symbolique, styles graphiques, associations de couleurs : tout cela a donné lieu à des échanges permanents qui ont permis la maîtrise de techniques  de travail et la réflexion sur la cohérence de leurs réalisations artistiques. Toutes les propositions ont été travaillé avec minutie, pour épurer chaque dessin et mettre en valeur l’essentiel, l’entraide entre les élèves étant la base de l’approche pédagogique collaborative proposée par leur professeur d’art plastique, Virginie Houga.

Cinq logos : on vote.

Cinq logos ont été finalisés et soumis à l’appréciation de tous, notamment à travers les réseaux sociaux. Elles peuvent être fières de leur travail. Chacun des logos a son intérêt tant plastique que symbolique et représente à sa façon le collège Aretha Franklin. Le sondage a connu un réel succès. Les facteurs de Marciac découvriront bientôt le nouveau logo du collège sur les enveloppes des correspondances administratives.

 

Nicolas Hamon 

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles