Menu

Croche-Patte ou la belle histoire d’un premier livre pour enfants...

Capture d’écran 2021-06-15 220253.jpg

...et du jeu qui l'accompagne !

Mickaël Garrabos et Didier Delorme l’affirment haut et fort, le dessin pour le premier et l’écriture pour le second ne sont pas leur « vrai » métier.

Pourtant, si leur premier livre connaît le succès qu’il mérite, cela pourrait bien devenir leur vrai métier ! C’est du moins ce qu’on leur souhaite.

Les deux amis ont mis à profit la situation sanitaire qui – professionnellement – leur a laissé du temps pour dessiner et écrire « Croche-Patte », l’histoire d’un escargot courageux et de sa bande d’amis tous plus sympathiques les uns que les autres.

Amateurs certes mais des amateurs qui ne sont pas novices en la matière !

Mickaël dessine depuis toujours mais pour son plaisir, et il tient à ce que cela reste un plaisir !

« Il dessine plus vite que son ombre » dit de lui Didier.

Didier quant à lui n’est pas écrivain mais il a indéniablement la fibre artistique – il compose des tableaux à partir de ses propres photos - et une imagination florissante – il vient de mettre la dernière touche à la maquette d’un jeu de société.

Mais comment l’idée de ce livre est-elle née ?

« J’ai toujours parlé de faire une BD. Didier a dû mettre ça dans un coin de sa tête et c’est ressorti à l’occasion d’une blague à propos d’un croche-patte ! » nous dit Mickaël.

« J’ai en effet fait une blague à propos d’un croche-patte, Mickaël s’est mis à dessiner l’escargot appelé Croche-Patte, j’avais en tête d’autres personnages qu’il a dessinés pour me faire plaisir.

Il y en a 14 en tout.

Je me suis mis alors à écrire des textes qui en fait étaient un prétexte pour que les dessins puissent exister ! Je trouvais dommage que le talent de Mickaël reste confidentiel.»

Les deux compères ont travaillé pendant 5 mois à raison de 10 heures par jour, ensemble ou chacun de leur côté selon les étapes de leur création.

Que raconte leur livre ?

L’histoire nous est résumée par Didier : « Croche-Patte est un escargot intrépide aux idées de génie qui a plein d’amis formidables.

Chacun d’eux a sa personnalité. Il y a Fripon le papillon, Grimace la limace, Camomille la chenille, Pomme Noisette, le ver de terre…

Ensemble, ils vont vivre de multiples aventures riches en émotion. »

Mickaël précise : « Dans ce livre, il n’y a aucune référence à l’humain. Nous nous sommes restreints à ce que peuvent faire des animaux sans l’intelligence humaine. »

« Et le message, nous dit Didier, c’est de mettre en avant les valeurs de l’entraide à travers cette bande de potes qui sont solidaires »

Ce livre est une explosion de couleurs qui enchantent le regard avant même que l’on se soit plongé dans l’ouvrage.

Mickaël nous explique comment il travaille : « Rien n’est fait à l’ordinateur. Je commence par esquisser les contours au crayon puis je repasse avec un feutre noir fin. Ensuite, c’est la phase de colorisation avec des feutres à alcool puis je repasse les contours avec un feutre noir plus épais ».

Les planches d’origine éclairées à l’arrière donnent une impression de vitraux.

L’enfant n’est pas simplement lecteur ou auditeur passif. Il est mis à contribution à la fin de l’ouvrage.

Mickaël a en effet créé une page permettant à l’enfant d’apprendre étape par étape de manière très pédagogique à dessiner la silhouette de Croche-Patte.

Et cela ne s’arrête pas là : trois coloriages sont proposés ensuite.

Ce livre, ils l’ont testé sur Lise qui a été à leurs côtés pendant sa création. C’est leur mascotte !

Elle a tout de suite adhéré et validé.

Le livre est à l’heure actuelle édité à compte d’auteur en une centaine d’exemplaires mais il est aussi parti chez des éditeurs et les auteurs espèrent qu’il trouvera auprès d’eux un écho favorable.

Les auteurs ne se contentent pas d’attendre passivement les réponses : ils sont en effet en train de préparer la suite des aventures de Croche-Patte, un deuxième et un troisième ouvrage qui seront ensuite regroupés dans un coffret.

Et pour accompagner le coffret, le jeu de société est prêt !

C’est une idée de Didier à laquelle Mickaël a largement contribué.

Le jeu se joue avec trois dés sur un plateau qui peut s’apparenter à celui des petits chevaux ou du jeu de l’oie mais avec des jardins, des salades et des outils !

Avec les barrières, c’est un jeu de stratégie. Si on enlève les barrières, il est destiné aux jeunes enfants.

Et Didier a pensé à tout, en particulier aux mauvais perdants en leur donnant une seconde chance : quand le jeu est fini, il y a une prolongation sous la forme du jeu du morpion !

Alors avis aux éditeurs, et pour le livre et pour le jeu !

mickaelgarrabos@gmail.com

didierdelorme@yahoo.fr

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles