Roland Marcillan reçoit une nouvelle décoration à Auch

20210319192558t64V.jpg

À l'occasion de l'hommage rendu aux anciens combattants et victimes civiles d’Afrique du Nord

Roland Marcillan, originaire de Saint-Laurent-du-Médoc, né le 23 mai 1936, fut engagé volontaire durant la Guerre d’Algérie, pendant cinq ans du 21 avril 1955 au 15 février1960. Il a terminé sa carrière au grade de caporal-chef. Rattaché à la 10e Division parachutiste et il faisait partie de la 60e Compagnie du Génie aéroportée à Guyotville, appelé à l'heure actuelle Aïn Benian, en Algérie.

Il a été décoré le vendredi 19 mars de la Médaille Militaire, plus haute distinction militaire française destinée aux sous-officiers et aux soldats. Elle lui a été remis, à Auch, par le délégué militaire départemental (DMD), le lieutenant-colonel Loïc Le Floc'h, lors de la cérémonie en mémoire du du 59e cessez-le-feu qui a mis fin officiellement à la guerre d’Algérie.

Il convient de rappeler que la médaille militaire est, depuis sa création, la récompense des campagnes du Second Empire à nos jours. Elle réunit sous sa devise "Valeur et Discipline" les soldats les plus anonymes et les héros les plus populaires.

Le préfet du Gers, Xavier Brunetière, félicite les trois nouveaux médaillés.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles