Menu

Pas de blues pour Jazz in Marciac

jim 1.jpg

L'équipe travaille pour une édition 2021 différente, mais réjouissante

« Des notes de musique et des notes d'espoir : la vie qui refleurit est à portée de main... ». Ainsi débutent les voeux de Jean-Louis Guilhaumon et de toute l’équipe de Jazz in Marciac pour l’année 2021.

Parce qu’une vie sans culture ressemble à un océan immobile, parce qu’un été sans musique est un mariage sans joie, tous les espoirs se portent désormais sur les prochains mois pour que la scène s'illumine enfin, sous les applaudissements rythmés par les battements de cœur d’un public séduit d’emblée.

Pour la première fois depuis sa création, il y a quarante-deux ans, le festival n’a pas eu lieu cette année.  Après la consternation, le désarroi, la rage, l’heure est désormais à la réflexion sur la prochaine édition. « Différente fatalement, l'édition 2021 sera réjouissante.»

Lors de l’assemblée générale du 19 décembre, - en comité réduit en raison de la crise sanitaire, mais en présence de Xavier Brunetière, préfet du Gers et amateur de jazz -, Jean-Louis Guilhaumon n’a pas caché qu’il allait falloir « résoudre une équation à plusieurs inconnues ». D’autant qu’une information en chasse une autre, et que la situation est en perpétuel mouvement pour l’instant. Mais pas question « d’imaginer une deuxième année sans festival » !

Jauge limitée à 2 500 personnes sous le chapiteau, multiplication des lieux d’expression jusqu’à quatre ou cinq répartis dans le village ?... Où, dans quelles conditions, pour combien de temps ?... Autant de questions que l’équipe va devoir affronter, avec la ferme volonté d’y répondre.

Elle sait déjà qu’elle bénéficie du soutien du préfet, qui a tenu à la rassurer lors de cette AG quant à la détermination des services de l’État à « assurer la tenue du festival 2021 dans les conditions que nous pourrons discuter. L’horizon du festival Jazz in Marciac en présentiel, j’y crois complètement ».

Et pour y croire encore plus fort, les premiers noms ont été annoncés par Jean-Louis Guilhaumon : James Blunt, Nile Rodgers and CHIC, Ibrahim Maalouf, Herbie Hancock, Gregory Porter et Wynton Marsalis.

Show must go on !

https://www.jazzinmarciac.com/

Les voeux de Jazz in Marciac pour 2021

Des notes de musique et des notes d'espoir : la vie qui refleurit est à portée de main...

Sombre année 2020 sans les concerts live de Jazz in Marciac. Grise mine de n'avoir pu vous rencontrer. Mais ne broyons pas du noir. Pour redonner son éclat au prochain été, nous nous retroussons les manches. Différente fatalement, l'édition 2021 sera réjouissante. Assurément. Il nous tarde tant de vous retrouver, vous qui donnez toutes ses couleurs au festival !

Jean-Louis Guilhaumon et toute l'équipe de Jazz in Marciac vous souhaitent une année 2021 fertile en belles rencontres et en projets accomplis.

 

JIM (2).jpg
En 2019, Sting était au rendez-vous
jim 4.jpg
Le public aussi...
jim 3.jpg
Photos Marc Le Saux
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles