Menu

Une sage décision, celle du Comité de la FNACA de Lectoure

Lectoure Elie à la fenêtre.JPG

La reconnaissance envers les aînés devra se manifester autrement que, par des cérémonies officielles, pendant quelques mois...

Dans les circonstances exceptionnelles que nous traversons, la prudence qui s’impose à tous, concerne particulièrement les anciens combattants de la guerre d’Algérie, majoritairement octogénaires.

C’est pourquoi il nous a paru souhaitable d’éviter les manifestations qui nous rassemblent régulièrement au pied des stèles du Souvenir.

Ces jours-ci, nous devions commémorer successivement, les victimes de la guerre d’Indochine, puis les héros de la bataille de Castelnau-su- l’Auvignon, l’appel du 18 juin du général De Gaulle, les assassinats de la ferme de Ferrières commis par l’armée allemande à Flamarens, et, bien sûr, notre 14 juillet national.

Ne souhaitant pas faire prendre de risques à nos camarades, nous n’organiserons, ni ne participerons à aucune cérémonie pour les trois mois à venir.

Notre reconnaissance envers nos grands Anciens pourra se manifester par la pensée, par quelques fleurs déposées au pied du monument aux Morts de la commune, par exemple, ou par tout geste personnel, symbolique de solidarité et de respect.

C’est à regret que nous prenons cette décision, mais nous espérons vivement qu’il nous sera possible de nous retrouver en septembre dans de bonnes conditions.

À nos adhérents qui souhaiteraient participer à certaines cérémonies à titre individuel, nous ne pouvons que recommander le strict respect des consignes sanitaires.

Le président du comité FNACA de Lectoure, Pierre Oliva

Ce communiqué de la FNACA de Lectoure est illustré, à la Une, avec la photo d’Élie Davasse, ancien combattant 1939/1945, 102 ans, demeurant à Lectoure. Prudent, même et aussi en période de déconfinement, il a accepté, de bonne grâce, de poser pour cette photo, prise le 27 mai 2020.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles