Menu

Hommage à Maurice Cosculluela

Coscuella.jpg

Le chef deux étoiles est décédé samedi, Plaisance lui doit beaucoup pour sa renommée avec la venue de nombreuses personnalités

Maurice Cosculluela a rejoint au pays des étoilés son ami André Daguin, deux chefs qui ont fait rayonner la gastronomie gersoise sur quasiment tous les continents. Les deux compères y parvinrent grâce à leur astucieuse idée avec « Zizou» Duffour de fonder en 1962 l’association « La ronde des Mousquetaires » laquelle compte dans ses rangs une dizaine de grands chefs.

Après avoir côtoyé Paul Bocuse et certains plus grands chefs des palaces de la Côte d’Azur et devenu par la suite chef sur le paquebot « Le Liberté » du Havre à New-York, Maurice Cosculluela posa en 1957 ses valises à Plaisance pour y créer place de  l’église « le Ripa-Alta », lieu mythique de la gastronomie où il obtint deux étoiles au guide Michelin. Malgré le prestige de son établissement, le Chef étoilé resta humble et « lui-même » en gardant toujours son caractère facétieux et convivial.

Puis à l’heure de la retraite, il fit le grand bonheur de l’association Épisode où il créa en 2011 les premiers ateliers de cuisine. Des ateliers où les participants purent apprécier sa générosité et « le boute-en-train » qu’il était. Aujourd’hui tous les plaisantins, bien d’autres en France et hors de nos frontières sont très attristés par sa disparition.

Le Journal du Gers adresse toutes ses condoléances à sa fille Françoise et à tous ses proches.

A retrouver ICI l’article de Marcel Lavedan sur « les quatre vingt dix printemps de Maurice Coscuella.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles