Menu

Dépôts sauvages : des pratiques peu scrupuleuses et interdites

Fleurance jan.2019.JPG

Répartis sur 56 communes, le SIDEL de Lectoure a mis en place plus de 300 points de regroupement dotés de conteneurs poubelles destinés aux ordures ménagères et aux déchets recyclables. Le SIDEL compte par ailleurs quatre déchèteries sur son territoire. Malheureusement, on constate régulièrement de nombreux déchets déposés aux pieds des conteneurs, et qui pour la plupart devraient être évacués en déchèterie :

  • Frigo,
  • Matelas,
  • Pots de peinture,
  • Salon de jardin…

Ces déchets ne sont pas pris en charge par les bennes à ordures ménagères et pourraient, pour la plupart, être recyclés. Ce sont alors les communes et notamment les employés communaux, voire les élus de la commune, qui se chargent de les évacuer en déchèterie.

Ces dépôts entachent nos paysages,  coûtent cher aux communes et peuvent être dangereux pour l’environnement.

Pour mémoire, les dépôts sauvages, même au pied du conteneur, sont proscrits. Les articles R632-1 et R635-8 du code pénal interdisent l’abandon ou le dépôt de déchets en dehors des lieux désignés à cet effet. Ils sont passibles de contraventions allant de 150 € à 1.500 €.

Rappelons que l’accès aux déchèteries est gratuit pour les particuliers et que les apports sont limités à 1,5 m3 par jour. Les horaires d’ouverture des déchèteries sont les suivants :

Les photos se passent de commentaire ! Quel civisme !

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles