Menu

Action pour des aménagements sûrs pour les mobilités douces à Auch

Alternatiba PHOTO CP.JPG

Communiqué d'Alternatives Territoriales

1er février 2020 - Ce matin, une cinquantaine de militants du groupe Alternatives Territoriales d'Alternatiba Auch et d'Action Non-Violente COP 21 Auch a pris possession de la place de la Libération pour promouvoir le vélo et la marche en ville. L'action s'est déroulée en trois temps :

  • les militants d'Alternatives Territoriales ont interrogé les passants sur le marché. Les questions portaient sur leur utilisation du vélo et leur avis sur les aménagements à effectuer à Auch ;
  • puis, ils ont déambulé à pied et à vélo, place de la Libération, afin de sensibiliser les automobilistes aux « Zones de rencontre » à 20 km/h ;
  • enfin, ANV COP 21 a simulé un accident de la circulation entre une voiture et un cycliste pour alerter sur le danger vécu quotidiennement par les usagers du vélo.

L'action avait, pour public principal, les citoyens, mais nous souhaitons également nous adresser aux candidats aux élections municipales. En effet, selon le dernier rapport de la FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette) basé sur des analyses par ville, les principaux freins à l'utilisation du vélo à Auch sont l'insécurité et le manque d'aménagements. Or, il est primordial de promouvoir les déplacements à vélo : en France, la pollution atmosphérique est responsable de 48.000 décès prématurés par an. 

De plus, les aménagements existants, dont la Zone de rencontre de la place de la Libération et de la place de la cathédrale, sont peu, voire pas connus des automobilistes.

Cette action s'inscrit dans le cadre du plaidoyer pour les municipales mené depuis le mois de septembre par Alternatiba Auch, et met en lumière les propositions de son Kit'Actions relatives à la mobilité :

> Penser le plan de circulation de la ville en faveur d’une mobilité douce et active (marche et vélo) et prévoir les aménagements pour circuler à pied ou en vélo de façon sûre et confortable. Par exemple, améliorer et augmenter les zones piétonnes, les pistes cyclables et les stationnements pour vélos, particulièrement aux abords des écoles et des commerces, entreprendre la réfection et l'élargissement des trottoirs pour une accessibilité optimale (personnes à mobilité réduite, poussette, valises…) ;
> Développer un réseau de transports collectifs concurrentiel de la voiture, suffisant en termes de fréquence, de ponctualité, de niveau de desserte et d'amplitude horaire.

Une journée de mobilisation sur le thème de la mobilité a déjà été organisée par Alternatiba dans une dizaine de villes en France, dont Lyon et Paris, depuis le 21 janvier. À Auch, c'est la quatrième mobilisation après une soirée sur l'énergie, un goûter pour promouvoir l'agriculture et l'alimentation durables et une journée sur les déchets.

La prochaine mobilisation devrait avoir lieu mi-février, au moment où le collectif rencontrera les candidats et candidates, un par un, pour qu'ils s'engagent sur les propositions du Kit'Actions. 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles