Le vieux fou de dessin et les élèves de CM1 CM2

AAP Plaisance 20191121_105152.jpg

Un nom à découvrir : Katsushika Hokusai, le plus grand artiste japonais, le maître des estampes, l'inventeur des mangas

 À Plaisance, Séverine Clisson, professeur des écoles, a en charge les élèves de CM1/CM2 ; elle leur a proposé l'étude d'un roman  "Le vieux fou de dessin" [1], cet ouvrage consacré à l'inventeur des mangas ne pouvait qu'éveiller l'intérêt de ses élèves. Il a semblé logique, en prolongement, de mettre ces jeunes en situation de découvrir la pratique de la gravure.

C'est là qu'intervient l'association "Atelier d'arts plastiques de Plaisance" dont le but est de faire connaître les métiers d'art et de proposer des initiations à la pratique artistique. L'association a organisé et pris en charge l'intervention du maître graveur, Pierre Raynal. Celui-ci, graveur à Miélan, a créé, dans son atelier, un musée de presses et d’outils anciens, destinés à la gravure et à l’imprimerie. Il est diplômé des arts appliqués de Limoges et des Beaux-Arts de Paris, ainsi que de l’École Estienne. 

Grand passionné d'histoire des guerres mondiales, Pierre Raynal est très féru d'histoire de l'artisanat des tranchées pendant la première guerre mondiale, un artisanat remarqué déjà pendant la guerre de 1870. Une activité qui a prospéré pendant la guerre car elle occupait l'esprit des soldats et leur permettait de se déconnecter de l'horreur. L'artiste expose régulièrement ses gravures et, durant l'été 2018, c'est dans le cadre appréciable de La Palmeraie du Sarthou - Photo ci-dessous Roland Houdaille - que les amateurs ont pu découvrir ses oeuvres.

Pierre Raynal est donc intervenu à trois reprises auprès des élèves plaisantins. Il a d'abord évoqué la gravure dans le temps et autour de la terre, intervention théorique donc. Puis lors de la deuxième séance, il a raconté les ancêtres des mangas, des estampes datant de plus de 100 ans ; en effet, les élèves devaient préparer un dessin dans le style des mangas. Dans e but, il leur a expliqué les différentes techniques de gravures. La troisième et dernière étape a été consacrée à passer de la gravure à l'impression.

Les résultats de ces travaux seront visibles dans le cadre du prochain Salon des Métiers d'Art 2020 ; la 28 édition aura lieu du 15 au 17 mai.

Rendez-vous pour y admirer les réalisations des élèves de Séverine Clisson.

 

 

 

 

 

 

[1] À Edo, dans l’ancienne capitale du Japon, vit un gamin dégourdi, vif et curieux qui se nomme Tojiro. Il vend des gâteaux de riz. Au cours de sa tournée du matin, il rencontre souvent un vieux bonhomme bougon et solitaire : c’est le peintre Hokusaï, qui vit au cœur de ce quartier populaire malgré sa grande célébrité.

Katsushika Hokusaï a justement besoin d’un petit apprenti. Il va apprendre à Tojiro, en le prenant sous son aile espiègle et moqueuse, le bonheur d’observer la vie et le plaisir de dessiner

AAP Plaisance 20191112_093618jimdo.jpg
Les élèves se révèlent très intéressés par tout ce qu'ils découvrent.
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles