Menu

Toulouse conforte son titre de ville aéronautique et spatiale

satelitte.JPG

Le commandement militaire de l'espace va s'y installer

A la veille des cérémonies du 14 juillet, le président Macron annonçait la création d'un commandement militaire de l'espace. Ce dimanche, la ministre des armées Florence Parly précise sur France Inter que cette unité forte de 200 hommes, dès sa mise en place, sera implantée à Toulouse. "Nous allons rassembler tous les moyens qui sont dispersés dans nos armées et qui contribuent à la bonne utilisation des moyens spatiaux". Une nouvelle qui confirme la place de tout premier ordre qu'occupe la Ville Rose dans le monde de l'aéronautique et du spatial.

Des déclarations qui annoncent aussi la mutation profonde au sein de l'armée de l'air qui deviendra à terme l'armée de l'air et de l'espace.

L’espace est au cœur de nos vies, nous sommes tous des grands utilisateurs d’espace et nos armées, aussi, pour communiquer et se géolocaliser. Nous devons protéger ce qui est vital pour nos systèmes aériens, de transport…1.500 satellites tournent aujourd'hui autour de la Terre ils seront 7.000 dans 10 ans" . 

C'est une proposition de la ministre qui ainsi prend forme. En septembre dernier, elle n'avait pas hésité à mettre en cause les agissements de la Russie qui aurait commis en 2017 « un acte d’espionnage » contre le satellite militaire franco-italien Athena-Fidus pour tenter d’intercepter des communications sécurisées.  

Les grandes puissances de ce monde - États-Unis, Chine et Russie, sont engagées depuis plusieurs années dans une course pour la domination de l’espace. "Si tu veux la paix, prépare la guerre", ce vieil adage semble valoir aussi pour la guerre des étoiles.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles