Menu

Festival de Bandas : réussite du dispositif d'ordre et de secours

20190514121409IMG2237jpg (2).jpg

Le bilan de l’édition 2019 des Bandas à Condom s’avère très positif : le festival qui a compté davantage de participants que les années précédentes (environ 30.000 entrées payantes en 2017 et 2018), s’est déroulé sans incident majeur. Le dispositif d’ordre et de secours conjugué aux engagements pris par les différents acteurs signataires de la charte « Label Fête » ont permis d’associer prévention et réussite de cet évènement festif.

Les 80 gendarmes mobilisés ont notamment réalisé des contrôles routiers, enregistrant une légère baisse des dépistages positifs en termes d’alcoolémie au volant (38 taux contraventionnels ou délictuels soit environ -10 % des contrôles positifs) ; les contrôles positifs de conduite sous l’usage de stupéfiants sont également en légère baisse.

Le SDIS, avec un effectif de 27 sapeurs- pompiers, a dû traiter 41 interventions contre 48 en 2018.

La Croix Rouge a effectué une centaine d’interventions dont plus de la moitié pour des traumatismes légers (coupures, malaises…) et près de 20 % pour des états éthyliques ; sept personnes ont été évacuées vers le centre hospitalier de Condom qui avait renforcé ses services SMUR et d’urgences, 24 h/24, pendant la durée de l’événement.

En complément des éthylotests jetables proposés aux festivaliers à l’intérieur de l’enceinte, la Protection Civile a réalisé près de 2.000 dépistages sur les principaux points de départ de Condom, grâce aux huit éthylotests électroniques mis à disposition par l’État dans le cadre des engagements de la charte « Label Fête ».

Enfin, les partenaires du festival (Croix Rouge, SDIS, gendarmerie, festival) ont mis en place pour la première fois un poste de commandement inter-services, en sous-préfecture. Ce PC a permis d’améliorer la coordination de l’ensemble du dispositif de sécurité et de secours sur le terrain.

Photo Marc Le Saux

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles