Un moment d'expression dédié à l'écriture et la lecture

isa fouillet, salon du livre castéra, maison illustration Sarran 002.JPG

En Bastides de Lomagne et Savès

Jouer avec les mots, imaginer, se souvenir, écrire et dire, tel est le  programme d’Isabelle Fouillet

Aujourd’hui, l’atelier se déroule, à Cologne, au Centre social « Arcolan », avec une belle rencontre : des participants très motivés, heureux d’échanger, de partager des lectures préférées, de découvrir des livres, des lieux et des auteurs. Pour démarrer ... toujours une petite note conviviale, avec thé ou café proposés par Isabelle. Le thème de cet atelier est le « Printemps des poètes » sujet d’actualité, le groupe des écrivains amateurs s’en est donné à cœur joie, un groupe d’ailleurs étonnant, puisque l’âge de situait de 20 à 87 ans. Ils ont réalisé une écriture collective qui a ouvert l’esprit à la création, ainsi voilà la phrase réalisée : « c’est le printemps, venez-vous de dire ! Alors que tout s’affole, se dévoile, se dénude devant le miroir et voit le reflet d’un moi qui change tout dans ma vie ».  Ensuite, plusieurs temps d’écriture sont proposés, avec des contraintes ludiques, en collectif ou individuel, le rythme de chacun est respecté.

Moment de rencontre avec Isabelle

Elle confie au JDG : «  Imagination, muscle du stylo, réveil des neurones, tout est bon pour que cet atelier perdure et fasse de nombreux adeptes. Le vocabulaire est sensiblement le même chez chacun, on s’enrichit des mots des autres, les temps de lecture sont présents également, chacun s’intéresse à l’autre dans la découverte des mots que l’on approfondit selon leurs définitions, que l’on réutilise s’ils sont riches de sens, on se découvre, on s’étonne de ce que l’on peut écrire, rien n’est perdu ».

Isabelle, autodidacte, s’intéresse à la lecture et à l’écriture, elle se définit comme une « diseuse ». Passionnée d’écriture depuis son plus jeune âge, elle a suivi un atelier à Toulouse en 2000, le déclic pour créer le sien, indépendant avec son propre fonctionnement. En 2013, elle trouve des financements pour être accessible à tous.

Les participants viennent de tous horizons, sans connaissances particulières, mais ils amènent leur chaleur humaine, leur curiosité.

Il faut rappeler toutefois, que le financement de l’atelier provient de la Conférence des Financeurs de la Prévention de la Perte d'Autonomie des personnes âgées (CFPPA), renouvelé en juin dernier. Ces ateliers sont des temps de rencontres intergénérationnelles,  ils sont  gratuits, avec une priorité aux plus de 60 ans.

Dans l'avenir, Isabelle souhaite faire intervenir un musicien, arrangeur sonore, afin de créer une ambiance à restituer publiquement. Ainsi la lecture et l’écriture seront rythmées, ceci apportera de l’optimisme et donnera une autre forme de concentration à la fois surannée et romantique.

Par ailleurs, elle intervient sur « Radio Côteaux » avec une émission intitulée La poésie, c’est je dis ; dans ce cadre, elle a reçu dernièrement un poète haïtien, Jean d’Amérique, dont on peut retenir cette phrase « ce qui manque à l’humain, c’est l’humain ». Le podcast de l''entretien du 21 mars dernier est disponible sur ce lien.

 

De mars à décembre 2019, les ateliers auront lieu :

  • à la Maison de l’Illustration, à Sarrant, un vendredi par mois de 14 h à 16 h 30
  • à la médiathèque de Mauvezin, un vendredi  par mois, de 16 h à 18 h 30
  • au centre social Arcolan, à Cologne,  un vendredi par mois de 14 h à 16 h 30

Contact & renseignements - inscriptions au 06 10 03 06 20

isa fouillet, salon du livre castéra, maison illustration Sarran 001.JPG
Les participants se concentrent
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles