Menu

Un mécontentement légitime

Jean-Pierre Tintané, père de deux jeunes filles qui passent leur BAC Pro cette année, s'est exprimé sur le  problème d'organisation de cet  l'oral, et les sérieuses complications que cela entraîne pour les parents. Son   opinion est évidemment  partagée par  les parents des élèves des classes que fréquentent ses filles.

 « Une élève en bac pro au lpa de Riscle a passé son écrit à Tarbes pendant deux jours. Elle a maintenant son oral à Pezenas (34) à l' lpa "Charles Marie de Condamine" pour une épreuve de 30 minutes maximum, avec un déplacement de 9 heures  et 700 km, est-ce bien raisonnable !!!!!

L’autre  élève en bac pro au lycée à Villeneuve sur Lot a passé son écrit au lycée à Nérac pendant 2 jours. Elle  a maintenant  son oral à Saint Yrieix la perche (87) au lycée André Guillaumin pour une épreuve de 30 minutes maximum, avec un déplacement de 8 heures et 500 km, est-ce bien raisonnable !!!!!!

Les parents doivent être disponibles !!!!!

Quelles économies entre le véhicule, le carburant, les péages, les jours pris, et  en plus sans compter le stress, la fatigue, la circulation, etc...

Sans oublier tous les parents qui  sont dans le même cas....

Ne serait-il pas préférable de faire déplacer des examinateurs plutôt que des dizaines d'élèves ? Est-ce cela nos nouvelles grandes régions ? La simplification et l'économie ?»

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles