Menu

Saison théâtrale de Couloumé-Mondébat

20180227144941

Clôture théâtrale grandiose dimanche après midi

La saison d’hiver de l’association Collines en Scènes s'est superbement terminée dimanche 25 février avec la représentation de la pièce"Les Folles Vendanges d’Augusta" comédie écrite et mise en scène par Jean-Louis Le breton.

La pièce devait débuter à 16 heures mais il y avait tellement de candidats spectateurs qu'il a fallu rajouter chaises et bancs pour en accueillir deux cents et informer ceux qui n'ont pu accéder faute de place que la pièce serait rejouée à la tour de Termes samedi 3 mars.

Quand enfin tous les spectateurs ont trouvé place dans la belle salle des fêtes du village le maire Pierre Pillods a dit son heureuse surprise de cet afflux avant de céder place au président de Collines en Scènes Alain Sadirac qui avec émotion rappelait le souvenir de Jean-Luc Garnier membre du conseil d'administration décédé récemment, que cette journée était dédiée à son souvenir.

La pièce interprétée par la troupe des Amis du Pacherenc et l’Académie médiévale de Termes d’Armagnac est l’histoire d’Augusta qui se retrouve responsable de l’exploitation du domaine viticole suite à la mobilisation générale des hommes pour partir à la guerre en 1914. Sa vie va changer surtout quand elle apprend que Fidel, son amoureux, n’est pas aussi fidèle que son prénom le laissait supposer. Heureusement, elle sera aidée par Adèle, sa fidèle servante, par Maria l’institutrice arrivée d'Espagne.

On rit beaucoup dans cette comédie qui aborde dans la bonne humeur plusieurs sujets graves: la condition des femmes paysannes pendant la Grande Guerre, le travail des munitionnettes, la lutte pour obtenir le droit de vote. La pièce est portée de bout en bout par Annie Sadirac (Augusta), Katia Chéreau (Adèle), Jean-Michel Lalande(Batistou) sont aussi très présents, les intermèdes joués par Etiennette Perrier (Estéva) et Maryline Mailles (Miquelina) pleins de saveur.

Les douze acteurs tous amateurs ont donné le meilleur d'eux mêmes et les bravos ont crépité au final ou l'auteur est apparu et reçu lui aussi l'ovation du public..

La suite était gustative et la encore en honneur à Jean-Luc Garnier . L'enfant de Bondy qu'il était avait aussi par sa maman des souches Gersoises à Lasserrade . Tous jeunes encore Jean-Luc et Francine les deux aînés de la fratrie avaient montré leur attachement Gersois en venant passer leurs vacances à Plaisance chez Simone et René Lafférère . Devenu presque adulte Jean-Luc avec l'aide du foot qu'il pratiquait avec talent avait intégré l'équipe d'Aignan et obtenu ses premiers contacts avec le monde viticole tout au bas de l'échelle , il avait grimpé les barreaux pour arriver au sommet uniquement sur ses qualités personnelles en devenant l'ambassadeur du Saint-Mont en France et bien au delà. Comme le rappelait Alain Sadirac devenu son ami Jean-Luc ne vendait pas du vin il vendait du plaisir . 

Et du plaisir il y en a eu des la fin de la pièce avec du Pachernc offert par Saint-Mont à tous les présents accompagné de crêpes confectionnées sur place et agréables à déguster, confirmant la clôture grandiose de la saison théâtrale 

IMGP6324.JPG
Alain Sadirac ému pour parler de Jean-Luc Garnier
IMGP6327.JPG
Fidel tente de rouler Augusta
IMGP6329.JPG
Le départ à la guerre génère tristesse et inquiétude
IMGP6332.JPG
Augusta a enfin ouvert les yeux , l'infidèle Fidel est démasqué
IMGP6334.JPG
L'auteur et metteur en scène Jean-Louis Lebreton partage le succès avec les acteurs
SAM_0519.JPG
La salle debout ovationne l'auteur et les acteurs
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles