Novillada de Vic

toros.JPG

  IMPRESSIONNANTS   NOVILLOS 

   Une   seule  mi temps :pluie

 Malgré  un  temps maussade et  des annonces  météo de  pluie  , les  aficionados  se pressaient  sur  les tendidos   pour  voir   les  fameux  novillos  de  Raso  de   Portillo .  Hélas  ,une pluie   diluvienne   arrêta  la novillada   après  la  sortie de   deux novillos  . Le président  du palco, Thomas Thuriès  , après   discussion  avec  les  professionnels   prit  la sage   décision de   suspendre  la novillada ,jugeant  qu’un ruedo    gorgé   d’eau   était  trop    dangereux  .Le public    comprit   très bien  la  décision  mais   quitta  les arènes  avec beaucoup ,de  regret, les  deux novillos  fort bien  présentés  , de  trapio   de  toros  et  des armures en poignards  avaient  eu   un  comportement   de    novillos  de grande   classe .Les   deux novilleros    montrèrent eux aussi    qu’ils  étaient  prêts  à un combat authentique .

 Mario   Palacios  ( vert   et  or  )   - Ce  novillo    prit   trois  piques  en  allongeant  la course  de charge   comme en  corrida  concours   . Aux  bandérilles  , il posa un  problème   d’approche   compte   tenu  de  l’envergure   des cornes .Mario  lui  arracha    quelques   passes    lointaines   et   connut  des problémes  aux ,aciers  - Silence 

 Miguel   Angel   Pacheco ( blanc  et or  )  - Il avait   tiré au sortéo   un novillo   exceptionnel  qui  débuta   par  quatre   charges   sur  le groupe  équestre ,  tête    dans le   peto ,  dos  ondulant  sur   chaque  poussée. Un piquero   expérimenté  chevauchait   un  petit   cheval  blanc de la cuadra    d’Alain Bonijol,  on put   admirer  avec   quel talent   il  dessinait  une chorégraphie    gérée   par  le  novillo. Miguel  dessina   quelques   passes    et même    arriva à enchaîner .   Il  planta  son  épée  en se jetant sur les  cornes  .  Une  telle  estocade   valait  sans doute  une  oreille , Miguel dut  se contenter   d’une   vuelta fleurie

Que vont devenir les deux autres  novillos ?

«Ils  ont  regagné  le  campo et retrouvé  les beaux  pâturages, nous   dit  le président André   Cabannes , nous en  avons retenu un  pour la corrida  concours de la féria 2018  et mieux  même peut –être, nous  pourrions avoir une corrida  complète »

Photo : les Raso de Portillo dont deux seulement furent lidiés samedi à cause de la pluie                       

Suggestion d'articles
Publicité
Suggestion d'articles