Menu

Le préfet porte plainte suite aux manifestations de la nuit du 9 au 10 février

20170206001716v6aQ-image(linked_img).jpg

Le communiqué du préfet du Gers, Pierre Ory, en date du 10 février a été suivi d’effet dans la journée du 23 février par un dépôt de plainte auprès du procureur de la République.

Extrait du communiqué : «Le préfet condamne fermement les actions irresponsables menées dans la nuit du 9 au 10 février par l’association « Les canards en colère » sur plusieurs bâtiments des services de l’Etat et notamment dans les locaux de la cellule de crise mise en place à la DDCSPP sur le site de la Caillaouère.

En effet de la paille et des plumes de provenance inconnue ont été dispersées dans les bureaux et sur les postes de travail.

Dans l’hypothèse où de nouveaux foyers du virus de l’influenza aviaire apparaîtraient dans des zones jusqu’alors indemnes, tout serait mis en œuvre pour rechercher les responsabilités individuelles que chacun devrait alors assumer ».

Une procédure qui va certainement réconforter les agents de l’Etat qui travaillent sur ce dossier délicat  de la grippe aviaire.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles