Menu

Basket-ball nationale 2 masculins : La victoire de l'espoir pour Valence-Condom

P1300592.JPG

Première victoire à domicile du VCGB qui se paie un cador de la poule, Gardonne

Valence-Condom : 89   

Gardonne : 82

LIEU : Valence (Salle Jacques Baurens). SPECTATEURS : 300 environ. ARBITRES : Stéphane Clochard et Boris Bouchabou QUART TEMPS : 27-14, 22-28, 20-16, 20-24. MI-TEMPS : 49-42.

VALENCE-CONDOM 35 tirs réussis sur 73 tentés dont 9 sur 24 à trois points. 10 sur 15 aux lancers francs. 26 fautes d’équipe. Pas de joueur sorti pour cinq fautes. Les marqueurs : Bernaoui (2), Maggesi(2), Mendes(11), Nasri(16), Traoré(2), Trépout(2), Desbarats(12), Seremet (13), Champie (14), Miette(8).

GARDONNE  25 tirs réussis sur 55 tentés dont 7 sur 12 à trois points. 25 sur 32 aux lancers francs. 21 fautes d’équipe. Joueurs sortis pour cinq fautes : Firmin(38e), Kastratovic(40e). Les marqueurs : Kastratrovic(16), Rabah(10), Masson(-), Adgnot(-), Firmin(9), Prugnières(10), Senghor(6), Stiti(13), Massoubre(7), Arnolin(11).

Pour la première fois de la saison Valence-Condom présente son effectif au complet pour accueillir Gardonne, une formation du haut du tableau. A priori l’écart est d’importance entre les deux équipes avec des Gersois derniers et toujours à la recherche de leur premier succès à domicile. Un objectif de la première importance qui va surprendre des Dordognots peut être un peu trop sûrs de leur affaire.

L’entame de la rencontre est parfaite pour les locaux qui alignent un 6 à 0 et stoppent par une défense de fer les velléités offensives visiteuses. Le VCGB mène au score et s’y tiendra tout le long du match avec une petite frayeur lors des deux dernières minutes de jeu, (84 à 82 à la 38e).

Il est vrai que durant les 9 premières minutes de jeu les locaux jouent sur du velours face à des Gardonnais manquant d’agressivité et d’inspiration, (27 à 11 à la 9e). La réaction des Dordognots sous l’impulsion de Darko Kastratrovic s’avère un pétard mouillé malgré le 8 à 0 infligé aux Gersois. Ces derniers grâce à l’omniprésence de ses intérieurs, Yohan Desbarats et Florian Champie, et ses extérieurs, Loïc Mendes et Samir Nasri, se reprennent mais en laissant de nombreux lancers francs à leurs adversaires. Le VCGB du coup lâche du lest pour ne conserver que 7 points d’avance à la mi-temps.

A la reprise une tornade s’abat sur les Dordognots qui encaissent 15 points dont 3 tirs primés (2 de David Seremet et 1 de Yohan Desbarats), 64 à 44 à la 25e. Piqués au vif, les visiteurs qui ont les pires difficultés à franchir le rideau défensif de Valence-Condom, parviennent à ajuster des tirs extérieurs bonifiés qui évitent le naufrage. Patiemment, tout en provoquant des fautes dans la zone de réparation locale, ils reviennent sur les talons des locaux sur un tir bonifié de Darko Kastratovic, (84 à 82 à la 38e). Une faute antisportive de Loïc Firmin, une technique de Ridwan Rabah, et deux lancers francs qui se soldent par un seul point pour le VCGB et un contre au bon moment de Florian Champie, scellent la victoire de l’espoir des Gersois. Quant à Gardonne cette défaite est un avertissement sans frais.

Déclarations

Christian Ortéga, entraîneur de Gardonne : « Nous ne sommes pas rentrés correctement dans le match, il nous a fallu trente minutes. On y était pas en ayant perdu nos repères offensifs. La coupure ne nous a pas été bénéfique, il ya du travail en perspective ».

Grégory Elorza, entraîneur de Valence-Condom : « Cette victoire nous fait beaucoup de bien, les entraînements à 10 portent ses fruits. Nous avons été devant tout le temps avec des moments d’inquiétudes sur des séquences importantes. Nous avons besoin de reprendre confiance ».

P1300580.JPG
Grégory Elorza donne les consignes à un temps mort.
P1300583.JPG
Deux duels dans le match: Florian Champie-Fouhed Stiti et Yohan Desbarats-Philippe Senghor.
P1300586.JPG
Aussi soudés que les cinq doigts de la main.
P1300591.JPG
Heureux les Gersois au coup de klaxon final.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles