Basket-ball, nationale 2 masculins : Dix minutes de trop pour Valence-Condom face à Toulouse

P1290776.JPG

Les Gersois amoindris par les blessures ont montré leur fierté mais cela n'a pas suffi

Valence-Condom : 74   

Toulouse : 91

LIEU : Valence (Salle Jacques Baurens). SPECTATEURS : 300 environ. ARBITRES : Pierre Dufau et Yann Walewski QUART TEMPS : 24-29, 14-18, 23-19, 13-25, MI-TEMPS : 38-47.

VALENCE-CONDOM 28 tirs réussis sur 58 tentés dont 4 sur 17 à trois points. 14 sur 17 aux lancers francs. 18 fautes d’équipe. Pas de joueur sorti pour cinq fautes. Les marqueurs : Bernaoui (8), Maggesi(2), Seremet (15), Mendes (10), Traoré(2), Trépout (4), Desbarats(21), Champie (12).

TOULOUSE  34 tirs réussis sur 52 tentés dont 11 sur 17 à trois points. 12 sur 19 aux lancers francs. 18 fautes d’équipe. Pas de joueurs sortis pour cinq fautes. Les marqueurs : Couret(6), Hanck(10), Tajan(16), Crapez(11), Hue(15), Thiry(4), Dabadie(8), Pasut(13), Fedensieu(-), Argueil(8).

Coup dur pour Valence-Condom avant le coup d’envoi de la rencontre, la blessure de l’ailier Samir Nasri (déchirure au mollet) lequel restera sur le banc en compagnie de l’intérieur Alex Miette lui aussi blessé pour encore quelques longues semaines. Deux joueurs cadres en moins dans l’effectif, ce n’est pas rien surtout face à Toulouse (au complet) qui fait partie des trois meilleures équipes de la poule. Malgré cela le VCGB a tenu son rang même si l’écart au score laisserait à penser le contraire. Car Valence-Condom durant les trois quarts de la rencontre a réussi à tenir en échec les Toulousains sauf au dernier quart temps où les jambes des gersois étaient devenues lourdes en raison du manque de rotations.

Même si Toulouse démarre par un 6 à 0, les locaux menés par David Seremet redressent la situation jusqu’à s’octroyer un léger avantage, (13 à 12 à la 5ème). Puis c’est la douche froide où le VCGB subi un 11 à 0 qui n’ayant rien de rédhibitoire permet aux gersois de resserrer les rangs pour éviter le pire, (13 à 23 à la 8ème). Puis au fil des minutes avec application ces derniers en diversifiant leurs systèmes offensifs et par leur défense de zone parviennent à obtenir l’égalisation, (34 à 34 à la 23ème). Et une fois de plus Valence-Condom connait un coup de mou en subissant un 13 à 0 juste avant la mi-temps qui est cependant conclue par un panier de Florian Champie.  

A la reprise la bonne entrée de Loïck Mendes, les talents de shooteur à trois points de David Seremet, et les bonnes incursions de Mounir Bernaoui dans la raquette toulousaine, redonnent de l’oxygène au VCGB qui rapplique sur les talons des visiteurs, (59 à 60 à la 27ème). Valence-Condom vient de démontrer toutes ses vertus en prouvant que sa qualité première est de ne rien lâcher. Sauf quand une rafale de trois paniers bonifiés vous tombent dessus avec en prime l’époustouflant travail de Xavier Pasut dans la raquette locale. Cela se traduit par un 11 à 0 qui met dans l’embarras le VCGB, (63 à 80 à la 36ème). Le baroud d’honneur qui n’est pas forcément des plus tonique et les six points d’affilée de Yohan Desbarats s’avèrent trop insuffisants pour stopper la marche en avant de Toulouse. Et Valence-Condom reste dernier au classement en compagnie de Marseille et Pau-Nord-Est avec 11 points et une victoire chacun.

Déclaration

Grégory Elorza, entraîneur de Valence-Condom : « L’écart fait mal plus que la défaite. Je constate que toutes les équipes que nous avons rencontrées sont particulièrement adroites face à nous. La blessure de Samir Nasri ne nous arrange pas. Nous avons essayé de tenir mais à la fin on manque de jambes ». 

P1290760.JPG
Grégory Elorza donne les consignes lors d'un temps mort.
P1290771.JPG
Yohan Desbarats face à deux défenseurs toulousains.
P1290781.JPG
Florian Champie-Benjamin Hue, le match dans le match.
P1290791.JPG
David Seremet s'envole.
P1290740.JPG
Samir Nasri et Alexandre Miette ont contraints et forcés vu la rencontre depuis le banc.
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles