Menu

La Mutualité Française Gers dans ses nouveaux murs

DSCN1138.JPG

Une inauguration sous le signe de la solidarité en matière de santé

André Boubée, président de la Mutualité Française Gers accompagné de nombreuses personnalités dont Thierry Baudet, président de la Mutualité Française, Frank Montaugé, sénateur maire, Chantal Dejean, conseillère départementale, Jean-Michel Blay de l'ARS du Gers, et d'une  bonne centaine d'invités a inauguré les nouveaux locaux de la Mutualité Française, 42 rue du 8 mai .

C'est dans une structure moderne, aérée, lumineuse que se répartissent un centre d'audition, un centre de santé dentaire, un centre d'optique, fonctionnant avec 30 salariés. L'immeuble est situé tout à côté de l'accueil de jour « Relais Cajou »  et de la Plateforme d'accompagnement et de répit, également services de la Mutualité Française  Gers .

Après une visite des locaux conduite par Luc Soula, directeur, André Boubée - 5ième président depuis sa création en aôut 1978, sous l'appellation Fédération  Natinale de la Mutualité Française- a retracé l'historique de la MFG.
 D'abord sise rue du docteur Samalens, puis en 1986 place Jean David elle a pris ses quartiers depuis avril 2016  rue du 8 mai . Au fil des années elle a su faire évoluer ses missions, passant de mutuelle complémentaire à acteur incontournable du paysage gersois de la Santé, avec  ses services de soins et d'accompagnement mutualiste à  Auch, mais aussi à L'Isle Jourdain et Condom  où  deux centres d'optique sont en fonction.
Elle compte aujoud'hui 85 000 adhérents ,  entreprise de l'économie sociale et solidaire, à but non lucratif, elle ne fait pas de profit et ne rémunère ni actionnaire ni membre de conseil d'administration.
« La mutualité, premier mouvement social de notre pays  , héritière des sociétés de secours mutuels, forge ses origines au dix-septième siècle dans l'entraide sociale rurale des ouvriers de toutes corporations.
Le mouvement mutualiste s'appuie sur quatre piliers qui résument les valeurs véhiculées par le monde de la mutualité : liberté, solidarité, démocratie, indépendance. »  

Sur le plan national, la Mutualité Française «  c'est 38 millions d'adhérents, 85 000 emplois, 15 000 professionnels de santé, 2700 centres de soins... qui par leur action pertinente s'adapte aux besoins territoriaux » a conclu Thierry Baudet.

DSCN1132.JPG
Chantal Dejean, Jean Michel Blay, Franck Montaugé
DSCN1140.JPG
Chantal Dejean, André Boubée, Thierry Baudet
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles