Le Houga : AG de « 4 Saisons » futur acteur économique incontournable

DR Tony Franchetto L'AG 2bis principale 150616.jpg

La forte progression de l'activité entraîne de profondes réflexions

L'assemblée générale, le 15 juin, du Groupement d'employeurs 4 Saisons, installé au Houga, a eu lieu au monastère de Saint-Mont (1). Dans le rapport moral du président Jean-Marc Gassiot-Bitalis et dans l'intervention d'Hélène Antoniolli, directrice, la croissance importante des activités du Groupement d'employeurs (GE) a été soulignée : le chiffre d'affaires (CA) est passé de 3,55 millions d'euros en 2012 à 4,964 en 2015, sachant que le CA de 2013 (5,885 millions d'euros) est dû à un client temporaire, la Cie générale de géophysique qui a exploré le sous-sol. De plus, le CA a augmenté de 15 % en 2015 par rapport à 2014 (4,964 millions d'euros contre 4,375). Parallèlement, le nombre d'heures facturées est passé de 234 848 en 2014 à 265 919 en 2015, soit +13%.

Cette progression a permis à 4 Saisons de partager avec les adhérents et les employés, la valeur créée pour un montant de 400 000 euros.

Évolution de la demande

L'analyse montre que ce sont les non-exploitants agricoles et le groupe Vivadour, dont la demande d'heures travaillées augmente le plus, tandis que l'activité due au groupe Plaimont reste stable. Sachant qu'à l'intérieur des groupes, les demandes sont contrastées. Au total, Plaimont représente 10 % de l'activité, Vivadour, 66 % et les autres adhérents non-exploitants agricoles, 9 %. Quant aux exploitants agricoles, ils génèrent 15 % de l'activité du GE.

Eu égard à la baisse de l'activité viticole, une réflexion a été entreprise sur la baisse tendancielle de cette activité. On recherche les causes et des réponses différentes, mieux adaptées aux besoins.

En 2015, le GE a employé 62 salariés en CDI et 6 apprentis. Les CDD ont été au nombre de 791, contre 752 en 2014, soit, au total, 182 équivalents temps plein, contre 149 en 2014. La formation à la sécurité a donné lieu à 40 actions de formation. Si 31 accidents du travail, dont 3 de trajet, ont été enregistrés en 2015, une attention particulière est portée aux équipements de protection.

Perspectives

Un comité opérationnel (Comop) a été créé pour réfléchir sur la croissance des 3 dernières années et assumer le développement. En commençant par « s'approprier » le « cadre de référence » qui affirme, d'abord, la vocation du GE « d'être actif socialement et économiquement pour contribuer à une dynamique de développement du territoire » et, ensuite, l'ambition « d'être reconnu comme un acteur incontournable de l'emploi et un GE multisectoriel de référence du territoire » de ses fondateurs Vivadour et Plaimont.

Deuxièmement, en concevant des projets, réunis sous le vocable de « Phénix », qui découlent de ce cadre, . Citons « Fiducia » (sécuriser les procédés, les méthodes et des personnes), « Embauche de nouveaux salariés en CDI » (ajuster les compétences), « Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences », « Relations adhérents » (mieux les connaître), « Prospection » (conquérir de nouveaux adhérents), « Communication externe » (participer à diverses manifestations).

Au travers des exposés, la volonté du GE d'être « un outil de développement du territoire, en termes d'emploi, de performance et de croissance » est manifeste.

(1) Le monastère de Saint-Mont a été récemment acquis par Producteurs Plaimont, un des membres adhérents fondateurs du GE 4 Saisons.

 

DR Tony Franchetto L'AG 1bis150616.jpg
Au micro, Joël Boueilh, vice-président du GE et président de Producteurs Plaimont ; à ses côtés, Hélène Antoniolli, directrice du GE et Jean-Marc Gassiot-Bitalis, président du GE et vice-président de Vivadour - Photo 4 Saisons
DR Tony Franchetto L'AG 3bis 150616.jpg
Philippe Maurel, trésorier du GE DG adjoint de Vivadour, Hélène Antoniolli et Jean-Marc Gassiot-Bitalis - Photo 4 Saisons
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles