Menu

Novillada Concours de Castelnau : Gers trois Landes deux

IMGP2280.JPG

C'était une des plus belles depuis la création

La température était un peu frisquette samedi a dix huit heures quand le paséo conduit par deux Alguazils féminins est entré dans l'arène . Deux tiers des gradins étaient occupés , la "tarde" a débuté par une invitation a l'Amac du docteur Darracq qui a reçu en piste un magnum de Montus offert par Alain Brumont. Baptiste Cissé le Landais était premier en piste avait l'Astarac de Darré en face , le travail est propre sérieux aux trois tercios mais un peu scolaire pour émouvoir les gradins, a son second l'Alma Serena il hausse  le niveau mais ne parvient pas a émouvoir davantage , un seul mouchoir amical réclame une oreille qui tombe . Andrès Lagravère le Gersois hérite du Lartet de Bonnet , le sobréro de Vic s'est avéré plus compliqué que ses frères de Pentecôte  ou le jeune "El Gallo" avait remporté le prix, puissant, mobile difficile, très armé le novillo a dominé son jeune opposant qui a fait le travail sans plus. C'est devant le Camino de Santiago de Darré que le jeune garçon a montré son immense potentiel lors des trois tercios , il y avait du "Juli" d'il y vingt ans dans sa tauromachie,  des gradins subjugués tombaient d'immenses bravos et deux oreilles du palco. le novillo avait droit a la vuelta posthume . Restait Antoine Madier le Landais de Grenade vainqueur a Bougue  connu de très peu d'aficionados , les voisins de Plaisance qui l'ont mis au cartel du 14 juillet étaient attetifs a sa prestation..Devant un Malabat bien fait mais un peu faible il livrait une prestation timide sans plus il ferraillait a l'épée avant de conclûre laissait le public sur sa fain . Changement au dernier un rouquin de Casanuéva le novillo est un bonbon pour Antoine qui commence a montrer ce qu'il saif faire et le fait bien jusqu'au bout, l'épée bien placée est un peu longue le descabeillo concluant , une oreille tombe une vuelta au novillo . Les Plaisantins sont rassurés pour le 14 . A l'arrivée le prix du meilleur novillo est partagé entre Jean-Louis Darré et les frères Bats Fair play du Gersois qui laisse le trophée aux deux Landais . Pour le prix du meilleur novilléro il n'y a pas eu photo le jeune "El Gallo" a dominé de la tête et des épaules ses deux collègues et justifié le verdict identique qui avait été contesté a Vic. Castelnau avait connu certainement une des plus belles novilladas de son histoire , Les novillos tous issus du Sud Ouest a moitié pour le Gers a moitié pour les Landes ont été superbes de présentation et de comportement ils étaient la preuve de la qualité , de la justesse de jugement de ceux qui les élèvent Prochain rendez vous pour l'aficion le 14 juillet a Plaisance 

IMGP2248.JPG
Antoine Madier devant le Malabat
IMGP2269.JPG
Son estocade au Casanueva
IMGP2272.JPG
Antoine Madier a rassuré en se confirmant
IMGP2275.JPG
Trophée partagé Jean-Louis Darré l'a laissé aux deux frères Bats
IMGP2251.JPG
Les Plaisantins nombreux en tribunes sont sereins pour le 14
IMGP2270.JPG
La vuelta du Casanueva des frères Bats
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles