BASKET-BALL : Fabuleux exploit de Valence-Condom qui s'impose face à Garonne ASPTT BC

P1240894.JPG

Par cette victoire incroyable le VCGB assure son maintien en championnat de France de nationale 2. Ce n'est pas rien !

Garonne ASPTT : 90

Valence-Condom : 94

LIEU : Meilhan sur Garonne (Salle des sports). SPECTATEURS : 500 environ. ARBITRES : Pierre Brethes et pierre Dufau QUART TEMPS : 19-39, 16-25, 31-11, 24-19. MI-TEMPS : 35-64.

GARONNE ASPTT 31 tirs réussis sur 62 tentés dont 8 sur 24 à trois points. 20 sur 29 aux lancers francs. 23 fautes d’équipe. Joueurs sortis pour cinq fautes : Menville (38e), Steiner (40e), Mubarak(40e).  Les marqueurs : Perrin(5), Darrigand(14), Steiner(19), Menville(2), Mubarak(12), Gravanic(9), Mirkovic(2), Boulefaa(23), Caille(4).

VALENCE-CONDOM 37 tirs réussis sur 73 tentés dont 7 sur 18 à trois points. 13 sur 19 aux lancers francs. 24 fautes d’équipe. Joueur sorti pour cinq fautes : Champie(38e). Les marqueurs : Bondron(17), Maggesi(-), Bataille(10), Nasri(5), Gauthier(9), Trépout(5), Naouri(2), Desbarats(21), Champie(-), Miette(24).

Les Meilhanais ne s’attendaient sûrement pas à passer à la trappe en accueillant le promu, Valence-Condom, alors qu’ils ont dix ans de nationale 2 derrière eux. D’ailleurs cette réception des Gersois était l’occasion de fêter ces dix années de N2, les réjouissances ont été bel et bien gâchées par une équipe du VCGB plus éblouissante que jamais, surtout en première période où les locaux ne furent que l’ombre d’eux-mêmes. Certes ces derniers ont eu une réaction d’orgueil en seconde mi-temps soutenue par un arbitrage complaisant mais Valence-Condom la tête bien sur les épaules a réussi ce qu’il était venu chercher, la victoire et le maintien. Un objectif qui était aussi dans la musette du GAB lequel doit revoir sa copie pour sauver les meubles samedi prochain en recevant l’USV Ré.

Une première mi-temps de rêve

Après les premiers échanges où les deux formations se jaugent, (7 à 7 à la 4e), les gersois bien en place défensivement déstabilisent les locaux qui se montrent maladroits et en manque d’inspirations offensives. Par contre du côté du VCGB tous les rouages fonctionnent à merveille avec peu de pertes de balles, beaucoup de rebonds redistribués sur des offensives parfaitement construites et diversifiées qui permettent à tous les joueurs de se mettre en valeur. Inutile d’en citer un plutôt qu’un autre car tous ont joué à l’unisson, (19 à 28 à la 8e). Comprenant que le coup est jouable, Valence-Condom durcit sa défense et lance des contre-attaques imparables. C’est le coup de massue pour le GAB qui encaisse un 18 à 0, (19 à 46 à la 13e). C’est carrément la Bérézina chez les Meilhanais qui grappillent ça et là quelques lancers-francs qui n’empêchent pas le VCGB de conforter son avance à 29 points à la fin de cette première mi-temps.

Ressources mentales

A la reprise c’est une tout autre équipe locale qui attaque le match sous l’impulsion de son meneur Florian Darrigand qui affole la défense gersoise. Laquelle a du mal à stopper les ailiers Eddy Steiner et Moses Mubarak ainsi que l’intérieur, Kader Boulefaa, qui infligent un 13 à 0 au VCGB, (61 à 73 à la 28e). Ces trois gaillards ne vont pas en rester là puisqu’ils parviennent à prendre le commandement de la rencontre, (88 à 87 à la 38e). Ce n’est pas le coup de massue pour les Gersois qui au contraire vont avec une maîtrise insoupçonnée reprendre l’avantage sur deux paniers cruciaux de Lionel Trépout et Alexandre Miette. Malgré trois lancers francs accordés sur un tir imaginaire à trois points alors que Florian Darrigand driblait, le GAB revient à un point à 18 secondes de la fin du match, (90 à 91). Yohan Desbarats qui ne tremble pas sur ses deux lancers francs assure la victoire de Valence-Condom laquelle est conclue par un autre lancer-franc de Julien Bataille. Et c’est l’explosion de joie chez les joueurs gersois ainsi que pour les dizaines de supporters venus les soutenir.

Le VCGB par cette incroyable victoire et suite aux défaites de Gardonne et Marmande  est assuré de jouer la saison prochaine en nationale 2.   

Déclarations

    Grégory Elorza, entraîneur de Valence-Condom : « Nous avons réalisé notre meilleure première mi-temps de la saison. Lors du troisième quart temps nous avons perdu nos facultés défensives mais nous avons eu en fin de match les ressources mentales pour aller chercher cette victoire. Je suis hyper fier de tous les  joueurs qui ont tout donné pour créer cet incroyable exploit ».

 

    Julien Bataille, meneur de jeu de Valence-Condom : « Après notre fastueuse première mi-temps nous avons été sur le reculoir car nous étions fatigués, c’était dur de les contenir. Mais nous n’avons rien lâché, on n’est jamais mort ».

 

 

 

    Stéphane Ménaspa, président de Valence-Condom : « Je suis très fier du groupe et du staff qui ont montré de l’enthousiasme dans leur jeu,  une grosse force de caractère, et un état d’esprit irréprochable ». 

P1240881.JPG
Lionel Trépout cherche une solution.
P1240883.JPG
La défense gersoise en action.
P1240890.JPG
La joie des supporters ...
P1240894.JPG
... Et des joueurs.
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles