Menu

"La cité de la transition énergétique" inaugurée

P1240743.JPG

La chartreuse de la Hourre réhabilitée est un exemple de la politique du développement durable du Département du Gers

Lundi 2 mai en matinée, le président du Conseil Départemental, Philippe Martin, n’était pas peu fier d’inaugurer « La cité de la transition énergétique ». Un bâtiment,  « la chartreuse de la Hourre », qui a été complètement réhabilité dans l’optique bien sûr de le sauver d’un délabrement inéluctable mais aussi pour affirmer l’ambition du Département qui est « de favoriser le recours à l’écoconstruction, notamment dans les bâtiments publics, de prouver qu’un bâtiment existant rénové pouvait atteindre des performances énergétiques supérieures à celles exigées pour un bâtiment neuf, et de valoriser un patrimoine de qualité inutilisé jusqu’alors ».

Ce qui est parfaitement dans la logique de la politique du développement durable du Département. « Avec cette cité de la transition énergétique, affirme Philippe Martin, le Conseil Départemental du Gers conforte une politique initiée voilà quinze ans qui vise à promouvoir et à populariser le développement durable de notre département ». Ce qui n’est pas pour déplaire à la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, laquelle après avoir octroyé un financement de 500 000 euros au département dans le cadre de la labellisation « territoire à énergie positive pour la croissance verte », vient par un avenant d’attribuer 800 000 euros pour l’animation et le fonctionnement « de notre cité de la transition énergétique ».

Quant à la chartreuse de la Hourre construite au début du XVIIème siècle, nous pouvons affirmer que sa réhabilitation d’un coût de 3,6 millions d’euros débutée en juin 2014 et achevée en mars 2016 est en tout point une parfaite réussite pour sa mise en valeur. Le salon XVIIIème siècle a été transformé en salle de réunion, le salon oriental a été aménagé en salle de réception, la mezzanine a été gardée en l’état, la bibliothèque devient une salle de documentation, l’orangerie a été conservée, et la salle à manger a été transformée en salle de formation. Tous les éléments de ces pièces ont été conservés tels les cheminées, les lambris bois, les balustres, les décors sur les murs, les panneaux décoratifs …

Des locaux qui seront occupés au premier étage par les associations, Arbres et paysages, CAUE, et le GAAB 32, alors que le rez-de-chaussée sera dédié à l’accueil de séminaires, colloques, formations, et expositions. 

P1240725.JPG
Le ruban tricolore coupé ouvre la porte à la "Cité de la transition énergétique".
P1240731.JPG
Le président du Conseil Départemental, Philippe Martin, lors de son discours d'inauguration.
P1240729.JPG
De nombreux Conseillers Départementaux étaient présents.
P1240711.JPG
Hier et aujourd'hui.
P1240712.JPG
Façade nord de la cité de la transition énergétique.
P1240743.JPG
Façade sud de la cité de la transition énergétique.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles